”Le système de statistiques du travail facilitera la lutte contre le chômage” (Ministre)

Détails avec Helen Shok Jok, Abuja

0 128

Le ministre du Travail et de l’Emploi, Chris Ngige, a fait valoir que le lancement du système de statistiques du travail permettra de lutter contre le taux de chômage élevé au Nigéria.

Le ministre, qui a révélé cela aux membres de l’Association des correspondants du travail du Nigéria (LACAN) à Abuja, a ajouté que le gouvernement nigérian allait bientôt lancer le programme dans le cadre des efforts visant à réduire le taux de chômage dans le pays.

Selon lui, lorsqu’il sera pleinement opérationnel, les Nigérians sans emploi dans le pays et à l’étranger pourront postuler aux emplois disponibles.

M. Ngige a fait référence aux États-Unis d’Amérique où, selon lui, le ministère du Travail publie des statistiques sur le travail, “ce qui est une statistique très importante pour lutter contre le chômage”.

“Grâce aux statistiques du travail et à la correspondance, vous pouvez lutter contre le chômage. Avec cela, vous savez qui est où à tout moment. Et les personnes à l’étranger, notamment celles qui ont des spécialités et qui veulent revenir, peuvent entrer dans ce système pour savoir où postuler pour un emploi.”

Tout en donnant l’assurance que le système sera mis en place d’ici un mois ou deux et qu’il sera domicilié au ministère fédéral du Travail et de l’Emploi, il a rappelé que son ministère avait déjà établi un système de bourse du travail pour fusionner et croiser l’offre et la demande de main-d’œuvre dans le pays.

“Dans notre système électronique d’échange de main-d’œuvre, les personnes à la recherche d’un emploi et les recruteurs peuvent entrer dans le système où nous les fusionnons et les faisons correspondre.

“Nous procédons à ce que l’on appelle un jumelage croisé et les gens sont employés de manière rémunérée. C’est la facilitation de l’emploi”, a révélé le ministre.

M. Ngige a précisé que son ministère s’est impliqué dans certains projets internationaux avec des partenaires étrangers, ce que le Nigéria ne faisait pas jusqu’à présent, ajoutant que, pour la première fois, le gouvernement américain accordait une subvention aux femmes et aux enfants du Nigéria et du Liberia.

Selon le ministre, “pour les enfants, ils font cela pour mettre fin au travail des enfants. Vous savez que le travail des enfants est une forme de pauvreté.

“Les personnes qui demandent à leurs enfants d’aller dans les mines cherchent à obtenir de l’argent de ces mineurs. C’est la même chose avec le colportage. Les enfants sont dans la rue à colporter alors que d’autres sont à l’école. Ils sont dans la rue pour joindre les deux bouts. Il en va de même pour les plantations de cacao.

“Nous luttons contre le travail des enfants. Le gouvernement américain a accepté de nous aider. Nous avons deux programmes, l’un de 5 millions de dollars et l’autre de 4 millions de dollars, spécifique au Nigéria, pour les zones d’extraction du granit, des colombites et autres.

“Nous n’avons pas fait de bruit en les annonçant car nous ne voulons pas que le gouvernement américain se retire lorsque les programmes décolleront, nous pourrons l’annoncer.

“Un responsable nigérian de la mise en œuvre a été désigné pour les programmes, tandis que l’OIT fournira une assistance technique.”

Tout en applaudissant l’OIT pour son dynamisme dans le domaine de l’assistance technique, il a exhorté l’organisation à poursuivre sur sa lancée.

La Secrétaire permanente du Ministère, Mme Kachollom Daju, a également intimé que le Ministère a commencé à former les membres de LACAN pour qu’ils soient au courant des fonctions et des détails techniques du Ministère, ajoutant que le Ministère du Travail et de l’Emploi est très technique.

Selon le Secrétaire permanent, la formation permettra d’améliorer les reportages des journalistes, car ils pourront rendre compte des événements qui se déroulent au sein du ministère à partir de leurs connaissances.

Réagissant aux réalisations du ministre, le président de LACAN, M. Joseph Agi-Ajochi, a félicité le ministre pour les succès obtenus au fil des années et a appelé à des progrès soutenus au cours des derniers mois de l’administration actuelle.

LACAN et le ministère du Travail et de l’Emploi, a-t-il ajouté, ont entretenu une relation mutuelle qui, selon lui, “va même au-delà des simples fonctions officielles”: “Même au-delà des simples fonctions officielles des deux”.

Il a également salué l’initiative du ministère visant à renforcer les capacités des correspondants syndicaux, lancée en décembre de l’année dernière, afin de les informer des activités du ministère, de ses organismes parapublics et de ses départements.

Il convient de rappeler que les membres de LACAN ont été formés en décembre 2022 aux fonctionnalités du département de la sécurité et de la santé du ministère, ce dernier ayant promis que la formation serait continue.

Leave A Reply

Your email address will not be published.