Le Nigéria approuve l’octroi de 1,9 mille milliards de naira à la NNPC pour la reconstruction de 44 voies

Précisions de Cyril Okonkwo, Abuja

0 118

Le Conseil exécutif fédéral a donné son approbation à la Société nationale du pétrole au Nigéria, NNPC, Ltd pour reconstruire 44 routes fédérales proposées, d’une longueur totale de 4 554 kilomètres, pour un montant total de 1,9 trillion de dollars.

Cela fait suite à la proposition du ministère des Travaux et du Logement au Conseil dans le cadre de la politique de crédit d’impôt pour le développement et la rénovation des infrastructures routières du gouvernement fédéral Phase 2 par la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) Limited et ses filiales.

A lire aussi: Conseil des ministres: une enveloppe de 1,4 milliards de naira approuvée pour le projet hydro-carbone dans le Delta du Niger.

L’assistant spécial principal du président chargé des médias et la publicité (bureau du vice-président), Laolu Akande, a annoncé cela en informant les médias sur les résultats de la réunion du Conseil ce mercredi présidée par le vice-président Yemi Osinbajo.

Akande, qui a informé les médias au nom du ministre des Travaux et du Logement, Babatunde Fashola, a révélé que le Conseil a également approuvé un autre mémo présenté devant lui par le ministre pour les concessionnaires de neuf corridors routiers dans le cadre de la phase pilote de la section à valeur ajoutée de l’Initiative de développement et de gestion des autoroutes.

Cela, selon lui, faisait suite à la délivrance du certificat de conformité de l’analyse de rentabilité complète requis par la Commission de réglementation des concessions d’infrastructure pour une période de 25 ans pour chaque corridor routier.

“Les routes qui feront l’objet de cette première phase sont le corridor Bénin-Asaba ; Abuja-Lokoja-Onitsha-Owerri-Aba ; Shagamu-Benin ; Abuja-Keffi-Akwanga-Makurdi ; Kano-Maiduguri ; Enugu-Port Harcourt ; Lagos-Ota-Abeokuta et Lagos-Badagry-Seme”, a informé M. Akande.

Le ministre des Travaux publics et du Logement, Babatunde Fashola, lors de la réunion du Conseil.

Il a conclu que le ministre des travaux publics et du logement a également obtenu l’approbation du Conseil pour l’augmentation du contrat de réhabilitation de la phase 1 de la route Oshogbo-Ilesha dans l’État d’Osun, pour un montant de 1,2 milliard de N, ce qui a fait passer le montant du contrat existant de 3 milliards de N à 4 milliards de N, soit une augmentation de 33 % du montant initial.

Leave A Reply

Your email address will not be published.