Secteur d’énergie: le Nigeria signe un pacte avec EXIST, une entreprise turque

Détails avec Golfa Francis, Abuja

0 133

Le secteur de l’électricité du Nigeria a signé un accord de partenariat avec la bourse turque de l’énergie d’Istanbul, (EXIST).

Auparavant, un protocole d’accord avait été signé par la Nigerian Bulk Electricity Trading (NBET) Plc avec EXIST pour stimuler la coopération et l’échange de connaissances entre les deux pays.

L’accord de coopération, signé entre NBET et EXIST sur son campus de Maslak, en Turquie, vise à explorer les possibilités de croissance mutuellement bénéfiques entre les deux organismes.

La Turquie en tant que pays détient une capacité de production de 100 gigawatts, soit 100 000 mégawatts d’électricité. Le pays est le sixième plus grand marché de l’électricité d’Europe et le 14e plus grand au monde.

Environ 54 % de la capacité de production d’électricité de la Turquie provient d’énergies renouvelables, notamment de centrales hydroélectriques, éoliennes, solaires, géothermiques et de biomasse, ce qui fait de la Turquie le 5e producteur d’énergie renouvelable en Europe et le 12e dans le monde.

Le pays est bien avancé en matière d’infrastructures électriques et de commerce transfrontalier.

Ce nouveau partenariat suscite beaucoup d’optimisme, d’autant que le gouvernement turc a manifesté un vif intérêt pour le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre nigérian des Finances et de la présidente du Conseil d’administration de NBET, Mme Zainab Shamsuna Ahmed, du PDG de NBET, Nnaemeka Ewelukwa, au nom de NBET, et du PDG d’EXIST, Ahmet Türkoğlu, au nom d’EXIST.

Lors de la cérémonie, la ministre nigériane des Finances, Mme Zainab Shamsuna Ahmed, a intimé : ” EXIST a atteint un stade admirable.

“Nous voulons également établir des marchés de l’électricité en apportant les transformations nécessaires dans notre pays. Nous voulons coopérer avec vous dans ce voyage en marchant main dans la main.”

Pour sa part, le PDG de NBET, Dr Ewelukwa, a exprimé son optimisme quant au fait que l’accord de coopération avec EXIST contribuerait grandement à repositionner NBET pour une performance accrue sur le marché nigérian de l’électricité et à consolider ses réalisations.

Dr Ewelukwa a souligné que les principaux aspects de la coopération permettraient à NBET de s’appuyer stratégiquement sur une technologie de pointe pour tracer une nouvelle voie dans ses transactions commerciales sur le marché de l’électricité.

“En fin de compte, cela ouvrira la voie à davantage d’investissements dans le secteur de l’électricité dans le pays et renforcera la concurrence sur le marché, avec une plus grande valeur ajoutée pour les participants au marché”, a-t-il ajouté.

Selon lui, NBET va également travailler en synergie avec EXIST pour développer un cadre permettant d’accroître les investissements durables dans les énergies renouvelables, conformément à l’engagement du gouvernement fédéral de diversifier le bouquet énergétique du pays et de passer à une économie à faible émission de carbone.

“La société s’inscrit également dans le cadre du plan à long terme de NBET, lequel consiste à diriger l’expansion des énergies renouvelables au Nigeria, conformément à son mandat.

” L’accord de coopération porte sur le transfert d’expérience et de connaissances commerciales, ainsi que sur la conception d’une structure commerciale fonctionnelle pour l’industrie nigériane de l’approvisionnement en électricité (NESI).

La Turquie dispose d’une base manufacturière importante et en pleine croissance laquelle nécessite une quantité croissante de production d’électricité.

“Le taux de croissance annuel de la capacité de production d’électricité supplémentaire est d’environ 5 % en raison de l’augmentation de l’activité économique et de la population en Turquie.

“Grâce à ce partenariat, le NESI peut s’appuyer sur l’expérience de l’EXIST pour concevoir et mettre en œuvre des cadres politiques qui augmenteront les solutions énergétiques pour le secteur manufacturier et d’autres secteurs économiques vitaux afin d’accroître le PIB du Nigeria et d’améliorer les conditions de vie de sa population.

“L’accord vise également à libéraliser le marché actuel au Nigeria ; simultanément, pour la coopération, les parties ont convenu d’établir un partenariat pour soutenir l’optimisation du portefeuille énergétique actuel de NBET et identifier des moyens durables pour augmenter la production et la fourniture d’énergie au Nigeria.

“Les deux parties ont également convenu d’assurer le développement des connaissances et de partager des visites croisées pour apprendre de leurs expériences respectives.

“Les deux parties se sont engagées à poursuivre la recherche et le développement dans des domaines pertinents qui sont bénéfiques pour l’amélioration du secteur de l’énergie au Nigeria.

“En outre, EXIST aidera également la NBET à concevoir et à mettre en œuvre une stratégie et un plan qui permettront d’optimiser le commerce de l’électricité en gros en adoptant un modèle de commerce à moindre coût pour l’efficacité énergétique.

“En remplissant ces conditions, EXIST aidera NBET à comprendre l’expérience turque et la transition énergétique pour l’adapter avec succès au contexte nigérian. NBET gère actuellement un portefeuille de plus de 13 000 mégawatts d’électricité.

“Les deux parties travailleront à la mise en place d’un programme de soutien aux énergies renouvelables, à l’instar de l’expérience turque.

En outre, les deux parties travailleront à l’élaboration des études de faisabilité nécessaires à l’établissement de la bourse de l’énergie.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.