Examen NECO au Nigéria: les résultats sont reconnus par les universités britanniques

Rapport signé par Jack Acheme depuis Abuja

139

Le greffier du Conseil national des examens NECO, le professeur Dantani Wushishi, a fait entensre que les résultats des examens émanant du Conseil bénéficient d’une accessibilité internationale, puisque la Lead University et la Birmingham City University ont écrit pour obtenir des confirmations alors qu’elles s’apprêtent à admettre des étudiants nigérians.

Il a fait cette déclaration lors d’une rencontre avec les médias à Abuja, au Nigéria. Il a rappelé que ce développement est une démonstration du niveau de crédibilité et d’acceptation des résultats du NECO par les institutions internationales.

“Ils nous ont écrit pour demander l’authentification de leurs résultats. Cela vous indique le niveau de crédibilité et d’acceptation des résultats du NECO au niveau international”, a-t-il déclaré

Il a ajouté que le Conseil organisait désormais des examens NECO au Togo et en Guinée.

Il a révélé que l’organisme d’examen dispose d’un système solide pour lutter contre les mauvaises pratiques avant et pendant les examens, ce qui a augmenté son acceptabilité.

“Nous nous assurons qu’il n’y a aucune fuite de papier, nous procédons à des contrôles de sécurité physique dans les centres d’examen, nous vérifions les informations à l’aide de données biométriques avant de laisser les candidats s’asseoir pour les examens”, a-t-il informé.

Il a indiqué que le conseil n’avait pas encore migré vers le test informatisé (Computer Base Test, CBT), comme le fait le JAMB, en raison de la complexité des examens du NECO, soulignant que la migration se ferait progressivement.

“Pour les 1,5 million de candidats annuels à notre SSCE, nous les avons examinés dans 76 matières différentes et plus de 150 épreuves différentes.

“Si l’on considère la complexité de ces examens, en particulier les dissertations pour lesquelles nous avons plusieurs épreuves, le passage au CBT est quelque chose dont les experts ont besoin pour s’asseoir et examiner les détails de ces examens.

“Nous l’avons prévu dans notre plan de migration sur trois ans et nous espérons commencer par nos centres d’examen à l’étranger, puisqu’ils sont moins peuplés”, a-t-il précisé.

Il a déclaré que le Conseil avait imprimé un arriéré de certificats pour le Basic Education Certificate Examination (BECE) de 2011 à 2022, ainsi que des certificats pour le Senior School Certificate Examination (SSCE), à la fois interne et externe, de 2018 à 2021.

“À l’avenir, nous souhaitons commencer à imprimer ces certificats dans les trois (3) mois suivant l’examen”, a-t-il souligné.

Depuis sa prise de fonction en 2022, il a assuré la fourniture d’une bibliothèque électronique pour améliorer l’accès à l’information et aux données sur l’évaluation de l’éducation afin d’améliorer l’efficacité du travail dans le développement des tests, l’assurance qualité et la réduction des mauvaises pratiques d’examen ainsi que d’autres infractions associées à l’examen public.

“Nous avons introduit l’utilisation d’un logiciel stanine pour déterminer les limites des notes pour les examens BECE, SSCE interne et SSCE externe, ce qui est une innovation dans l’histoire du NECO. Cela met fin à l’utilisation de méthodes manuelles pour déterminer les limites des notes”, a-t-il déclaré.

“Le conseil assure la pré-accréditation des écoles avant les examens et procède à des révisions après cinq ans.

“Nous avons acheté des ordinateurs tout-en-un et des générateurs pour les 36 États du Nigeria pour plus d’efficacité, y compris la construction de trois nouveaux bureaux uniquement grâce aux revenus générés à l’intérieur du pays. Nous avons également amélioré la bande passante du Conseil en la portant à 50 mph pour accélérer le traitement et le stockage des données”, a-t-il dit.

Selon lui, depuis la création du NECO, il y a 25 ans, le Conseil a organisé des examens pour plus de 34 millions de candidats à l’intérieur et à l’extérieur du Nigéria, soulignant que le Conseil détient la plus grande charge d’examen au Nigéria car il entreprend cinq (5) examens différents chaque année, allant des examens dans les Unity Colleges, SSCE interne et externe, les écoles de commandement de la police, entre autres.

Comments are closed.