OMS : Le directeur régional marque la fin des célébrations de l’anniversaire de l’OMS

75e anniversaire de l'Organisation mondiale de la santé

194

Dans un discours important prononcé à l’occasion de la Journée mondiale de la santé, le 7 avril 2024, le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, s’est penché sur l’aboutissement d’une année de célébrations marquant le 75e anniversaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Dr Moeti a exprimé sa gratitude aux États membres, aux partenaires et aux parties prenantes pour leur soutien indéfectible tout au long de la période de commémoration, qui a été marquée à la fois par des festivités et des réflexions sereines.

Le thème de la Journée mondiale de la santé 2024, “Ma santé, mon droit“, a trouvé un écho profond car il résume le parcours de la promotion des droits en matière de santé dans la région au cours des 75 dernières années”. Elle a ajouté : “Le Dr Moeti a souligné les progrès accomplis en matière de santé dans la région.
Le Dr Moeti a souligné les progrès réalisés dans l’amélioration des résultats en matière de santé, en particulier pour les mères et les enfants, citant des statistiques qui démontrent des réductions significatives des taux de mortalité maternelle et infantile, ainsi qu’une augmentation de l’espérance de vie chez les femmes africaines.

L’une des principales réalisations célébrées a été la diminution des nouvelles infections par le VIH et des décès liés au sida, ainsi que la réduction des décès dus à la tuberculose“, a-t-elle expliqué.

Le Dr Moeti a également souligné les efforts en cours pour éradiquer des maladies telles que la polio, la dracunculose et le tétanos maternel et néonatal, en insistant sur l’importance de l’action collective et de la coopération dans les initiatives de santé publique.

Le message du Dr Moeti à l’occasion de la Journée mondiale de la santé 2024 était centré sur l’impératif de la couverture sanitaire universelle (CSU) en tant que droit fondamental pour tous les individus. Elle a félicité les États membres pour leurs avancées dans la réforme des politiques de santé et la mise en œuvre de programmes visant à atténuer les obstacles financiers à l’accès aux soins de santé, tels que les régimes nationaux d’assurance maladie (NHIS) et les programmes d’assurance maladie sociale (SHI).

Toutefois, le Dr Moeti a reconnu l’existence de problèmes persistants, notamment les disparités en matière de santé parmi les populations vulnérables et les obstacles à l’accès aux services de santé essentiels.

Ces défis sont exacerbés par les crises actuelles telles que les conflits, le changement climatique et les épidémies, ce qui souligne le besoin urgent d’une action soutenue et de la solidarité“, a-t-elle déclaré.

Pour l’avenir, le docteur Moeti a exhorté les États membres à réaffirmer leur engagement en faveur du droit à la santé, tel qu’il est inscrit dans la Constitution de l’OMS, et à redoubler d’efforts pour renforcer les systèmes de santé.
Elle a appelé toutes les parties prenantes à collaborer pour faire progresser la couverture universelle de soins de santé de qualité, soulignant que la santé est un droit humain universel qui transcende les frontières de la race, du sexe et du statut socio-économique.

Alors que le monde commémore la Journée mondiale de la santé 2024 et fait ses adieux aux célébrations du 75e anniversaire de l’OMS, ce message rappelle les progrès accomplis, les défis à relever et la responsabilité collective d’assurer l’équité en matière de santé et le bien-être pour tous“, a-t-elle ajouté.

Comments are closed.