Santé mentale: le public et les professionnels sanitaires appelés à l’adoption d’un mode de vie sain

162

Le directeur médical en chef, le Dr Olugbenga Owoeye, de l’hôpital neuropsychiatrique fédéral de Yaba, a exhorté les travailleurs de la santé et le public à donner la priorité à leur santé en adoptant des modes de vie et des régimes alimentaires sains qui garantissent un bien-être général.

Représentée par le Dr Stephen Oluwaniyi, chef des services cliniques de l’hôpital, Mme Owoeye a donné ce conseil lors d’une conférence organisée à l’occasion de la Semaine de sensibilisation à la santé mentale 2024, mercredi à Lagos. La semaine de sensibilisation à la santé mentale, qui a pour thème “Mouvement : Bouger plus pour notre santé mentale” vise à promouvoir la sensibilisation à la santé mentale.

M. Owoeye a mis en garde contre les modes de vie sédentaires, affirmant qu’il était primordial de s’engager dans des activités qui favorisent la santé mentale, physique et sociale.

Selon lui, le bien-être général est assuré lorsque les trois aspects de la santé – mentale, physique et sociale – sont préservés.

Il a identifié l’activité physique régulière comme une stratégie efficace pour préserver la santé mentale. Il a indiqué qu’un exercice quotidien régulier contribue à réduire le stress, en précisant qu’il peut s’agir de marche ou d’autres exercices plus intensifs.

Selon lui, l’exercice libère des endorphines qui réduisent le stress et améliorent l’humeur.

Il a expliqué que, qu’il s’agisse de lire, d’écouter de la musique ou de faire des exercices de pleine conscience, il est tout aussi essentiel de prendre le temps de se détendre et de se livrer à des activités anti-stress.

“L’activité physique régulière est une autre stratégie efficace pour préserver la santé mentale. Lorsque l’on fait de l’exercice physique, des hormones de bien-être sont libérées dans le système, ce qui permet de se sentir bien en général et de renforcer la confiance en soi, entre autres avantages. Ainsi, en accordant de l’attention à la santé physique, nous améliorons en même temps la santé mentale. Rester assis dans un endroit, adopter un mode de vie sédentaire qui est à l’origine de nombreuses pathologies telles que le diabète, l’obésité, l’hypertension et les problèmes cardiaques n’est d’aucune utilité, ni sur le plan physique ni sur le plan mental”, a-t-il déclaré.

Selon lui, la semaine de sensibilisation à la santé mentale est un programme d’une semaine mis à part pour sensibiliser à la santé mentale.

L’essence de ce programme est d’attirer l’attention sur le lien entre le corps et l’esprit. Le vieil adage dit qu’un esprit sain dans un corps sain. Nous souhaitons tous être en bonne santé mentale, mais cela n’est pas possible si nous ne prêtons pas attention à notre santé physique. C’est pourquoi nous avons organisé aujourd’hui une séance d’aérobic au cours de laquelle les membres du personnel ont participé à une série d’exercices visant à promouvoir la santé physique et mentale.

Le Dr Olufunmilayo Akinola, psychiatre consultant à l’hôpital, a déclaré que les gens devraient être conscients de leur santé, de leur vie et de leurs émotions.

Olufunmilayo Akinola, également présentatrice de l’émission, s’est exprimée sur le thème suivant : “Une santé mentale équilibrée dans un monde en mutation” : “Une santé mentale équilibrée dans un monde déséquilibré”.

Elle a conseillé aux personnes exerçant une profession soignante, en particulier aux travailleurs de la santé, de toujours veiller à prendre soin de leur santé afin de pouvoir prendre soin des autres.

“Soyez attentifs à votre vie et à votre environnement à tout moment et traitez les problèmes qui se posent. Quoi que nous croyions, aucun d’entre nous ne peut éviter le fait que notre monde traverse une période de déséquilibre particulier. Personne n’est laissé de côté et il nous est donc difficile de rester équilibrés dans notre propre vie. Si vous êtes fatigué, faites une pause, engagez-vous dans des activités qui vous procurent de la joie et essayez autant que possible d’éviter le stress et l’anxiété”, a-t-elle déclaré.

Une nutritionniste, Mme Opewole Simisola, a déclaré qu’il était nécessaire de cultiver des habitudes alimentaires saines sur le lieu de travail.

Elle a conseillé aux Nigérians, en particulier aux travailleurs de la santé, d’adopter un régime alimentaire équilibré pour vivre en bonne santé, affirmant qu’un régime alimentaire adéquat peut prévenir un certain nombre de maladies non transmissibles (MNT).

Elle a déclaré : “Il est facile d’avoir une alimentation adéquate : “Il est facile d’adopter un régime alimentaire équilibré. Il suffit de choisir au moins un aliment des différents groupes alimentaires dans une proportion adéquate au cours d’un repas. Les groupes alimentaires sont les racines, les tubercules et les légumineuses, les légumes, les fruits et la viande, le poisson, la volaille, le lait, ainsi que les graisses et les huiles. Nous devrions inclure des légumes et des fruits dans notre alimentation quotidienne pour augmenter notre apport en nutriments”.

 

Comments are closed.