Plaidoyer pour un mode de vie sain dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires au Nigéria

Propos recueillis par Edward Samuel, Abuja

168

Le ministre coordonnateur de la santé et de la protection sociale, le professeur Muhammad Ali Pate, a exhorté les Nigérians à adopter des modes de vie et des régimes alimentaires sains pour prévenir les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies non transmissibles (MNT).

S’exprimant lors d’un point de presse à Abuja à l’occasion de la Journée mondiale de l’hypertension, le professeur Pate a mis l’accent sur le thème de l’événement : “Mesurez votre tension artérielle avec précision, contrôlez-la, vivez plus longtemps”.

Le professeur Pate, représenté par le docteur Mike Akpan, a mis l’accent sur le problème crucial de l’hypertension, qui touche plus d’un milliard de personnes dans le monde, soit plus de 30 % de la population adulte.

Il a noté que dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, l’hypertension est une cause majeure de morbidité et de mortalité importantes en raison de facteurs de risque accrus tels que le tabagisme, l’inactivité physique, les régimes alimentaires malsains et la consommation nocive d’alcool.

“Il est alarmant de constater que seulement 52 % des personnes souffrant d’hypertension sont conscientes de leur état, que 35 % reçoivent un traitement et que moins de 14 % contrôlent leur tension artérielle”, a révélé le Dr Akpan.

Il a souligné que la sensibilisation du public, le dépistage systématique, la détection précoce et le traitement adéquat sont essentiels pour prévenir les complications graves telles que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et l’insuffisance rénale chronique.

Le ministre a souligné les efforts déployés par le gouvernement au fil des ans, notamment les interventions stratégiques à différents niveaux de soins de santé visant à dépister au moins 80 % de la population éligible et à fournir un traitement standard à 80 % des personnes diagnostiquées.

“Cette stratégie vise à obtenir un contrôle durable de la pression artérielle chez les personnes traitées et à réduire de 25 % le nombre de décès prématurés dus aux maladies cardiovasculaires.

“Il est également essentiel de mettre en œuvre les interventions en faveur d’un mode de vie sain spécifiées dans le plan d’action national multisectoriel sur les maladies non transmissibles.

“Les patients sous traitement doivent continuer à prendre leurs médicaments et à se rendre à leurs rendez-vous de suivi, conformément aux conseils de leurs prestataires de soins.

Le ministre et les experts de la santé préconisent une activité physique régulière, au moins 30 minutes par jour, l’évitement du tabac et du tabagisme passif, l’abstinence d’alcool et la consommation régulière d’eau pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

Ils recommandent également une alimentation riche en fruits et légumes frais, en céréales complètes, en viandes maigres, en poissons, en pois, en haricots et en lentilles.

Ils recommandent également d’éviter les aliments transformés, de limiter la consommation de sel à moins de 5 grammes par jour, de réduire le cholestérol alimentaire et d’éviter les graisses trans produites industriellement. Il est également essentiel de surveiller régulièrement la tension artérielle, le cholestérol et la glycémie.

Des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de Resolve To Save Lives (RTSL), d’AstraZeneca, de Population Services International, de l’unité de recherche cardiovasculaire de l’université d’Abuja (UniAbuja) et de la Nigerian Heart Foundation ont soutenu les suggestions du ministre et se sont engagés à aider le ministère fédéral de la santé dans ses efforts pour réduire l’hypertension et les autres maladies non transmissibles au Nigeria.

Le Dr Omotayo Akinyemi, représentant de l’OMS au Nigeria, a réitéré: “La lutte contre l’hypertension nécessite un effort de collaboration.

“En travaillant ensemble, nous pouvons sensibiliser la population, améliorer le diagnostic et fournir un traitement efficace aux personnes touchées.

Comments are closed.