Renforcer la collaboration des Etats africains pour améliorer l’apprentissage des enfants

0 216

Les gouvernements africains renforcent leur collaboration pour améliorer l’apprentissage des enfants

Paris et Port Louis, le 20 octobre 2022 – Les gouvernements africains se réunissent à l’occasion de la Triennale de l’ADEA à l’île Maurice pour discuter de solutions pendant qu’un nouveau rapport montre que, si tous les enfants naissent pour apprendre, ceux d’Afrique ont cinq fois moins de chances d’apprendre les bases que les autres.

La capacité des systèmes éducatifs du continent à “garantir des compétences de base en matière d’alphabétisation” à leurs élèves a diminué dans quatre pays africains sur dix au cours des trois dernières décennies.

Ces conclusions sont publiées dans le premier d’une série de trois rapports Spotlight sur l’apprentissage fondamental en Afrique intitulée Born to learn, publiée par le Rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM) de l’UNESCO, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et l’Union africaine.

Le rapport continental s’appuie sur cinq rapports nationaux d’accompagnement élaborés en partenariat avec les ministères de l’éducation de la République démocratique du Congo, du Ghana, du Mozambique, du Rwanda et du Sénégal, ainsi que sur une série d’études de cas provenant de diverses régions africaines.

“L’Afrique a un passé complexe qui a laissé certaines de ses parties avec une fragmentation linguistique, des conflits, la pauvreté et la malnutrition qui ont lourdement pesé sur la capacité des systèmes éducatifs à assurer l’achèvement universel du cycle primaire et l’apprentissage fondamental. Notre partenariat met l’accent sur cette question en collaboration avec les ministères de l’éducation afin de trouver des solutions efficaces. Les conséquences sociales et économiques des faibles résultats d’apprentissage sont dévastatrices pour l’Afrique. Les conclusions de ce rapport nous donnent l’occasion de trouver une nouvelle voie à suivre, en apprenant les uns des autres”, a révélé le secrétaire exécutif de l’ADEA, Albert Nsengiyumva.

Le rapport constate que, outre les défis socio-économiques, la disponibilité limitée de manuels scolaires de bonne qualité, l’absence d’un soutien adéquat aux enseignants, l’inadéquation de la formation des enseignants et de la fourniture de guides pédagogiques, les progrès limités dans l’introduction des langues nationales dans l’enseignement et l’insuffisance des programmes d’alimentation scolaire sont des facteurs clés qui ont entraîné de mauvais résultats d’apprentissage en Afrique subsaharienne.

Pourtant, des interventions récentes montrent que des progrès sont possibles si les efforts se concentrent sur les pratiques en classe qui s’appuient sur des données probantes. Ces pratiques positives mises en évidence dans le rapport et d’autres expériences doivent alimenter un mécanisme d’apprentissage par les pairs sur l’apprentissage fondamental, hébergé par l’UA, qui a été lancé parallèlement à ce rapport, le réseau LEARN (Leveraging Education Analysis for Results Network), en s’appuyant sur la “Stratégie d’éducation continentale” pour les clusters africains.

Le commissaire de l’Union africaine chargé de l’éducation, de la science, de la technologie et de l’innovation, Mohammed Belhocine, déclare : “La pandémie de COVID-19 a contrecarré nos efforts visant à garantir que tous les enfants possèdent des compétences fondamentales en lecture et en mathématiques. C’est pourquoi il est justifié de mettre l’accent sur l’éducation de base dans le cadre de la plateforme de dialogue politique de notre stratégie continentale.

Le travail du nouveau réseau LEARN sur l’éducation de base au sein de l’UA, lancé cette semaine, s’appuiera sur les expériences des pays qui ont pris part à la série de rapports Spotlight”.

Selon le directeur du rapport GEM, Manos Antoninis, “chaque enfant est né pour apprendre, mais il ne le fera pas s’il a faim, s’il n’a pas de manuel pour apprendre, s’il ne comprend pas.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.