La CEDEAO et ses partenaires privés lancent des initiatives pour booster le tourisme

Détails avec Ernest Eke, Abuja

283

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le secteur privé du tourisme et d’autres parties prenantes ont dévoilé des initiatives stratégiques visant à créer une solide confédération régionale du tourisme à travers la sous-région.

Cette annonce a été faite dans un communiqué publié jeudi à Abuja, à l’issue d’une réunion stratégique de haut niveau de 3 jours entre la CEDEAO, les acteurs du secteur privé ouest-africain du tourisme et les experts.

Selon le communiqué, la réunion a recommandé que le secteur privé du tourisme formule une requête de financement des activités des Unités Opérationnelles Nationales d’ECOTOUR 19-29 à la Commission de la CEDEAO et aux autres Partenaires Techniques et Financiers (PTF).

Identifier et solliciter l’appui des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour l’accompagnement du secteur privé du tourisme.

Initier et signer un accord de partenariat entre le secteur privé du tourisme et la Commission de la CEDEAO.

Le communiqué recommande également que les États membres de la CEDEAO dotent les commissions nationales de classement et les structures en charge de la règlementation en ressources.

Organiser des sessions de sensibilisation des acteurs du secteur sur la nouvelle règlementation.

Le communiqué recommande également que la Commission de la CEDEAO organise des sessions de renforcement de capacités des commissions nationales de classement et des structures en charge de la règlementation.

Mettre en place un compte satellite de tourisme harmonisé pour les pays membres.

Transmettre et rendre disponible la nouvelle règlementation aux Etats membres.

Conduire une évaluation à mi-parcours d’ECOTOUR 19-29 par la Commission de la CEDEAO.

Tony Luka Elumelu, Directeur par intérim pour le Secteur Privé à la Commission de la CEDEAO,a déclaré que le travail de la commission de la CEDEAO est de créer un environnement favorable permettant aux États membres d’adopter et de mettre en œuvre des instruments juridiques.

Tony Luka Elumelu, Directeur intérimaire pour le secteur privé à la commission de la CEDEAO

Si nous mettons en œuvre le texte que nous avons signé, avec cette association il y aura désormais de la cohérence. Le tourisme n’est pas une affaire interne, il faut une attraction mondiale et avoir les pays de la CEDEAO comme destination.

Stella Christiane Drabo, la chargée du programme tourisme de la CEDEAO a précisé que l’un des objectifs de la réunion est de créer un organisme régional pour le secteur privé afin que nous puissions tous être un.

Aujourd’hui, nous sommes fiers de dire que la destination CEDEAO en tant que destination touristique a été créée parce que nous avons désormais l’organisme régional CEDEAO et le secteur privé qui opèrent dans terrain.

 

 

Comments are closed.