Grippe aviaire : Lagos démarre la décontamination des marchés

Propos recueillis par Luqmon Balogun, Lagos

0 199

Le gouvernement de l’État de Lagos a procédé au lancement de la décontamination d’environ 35 grands marchés aux oiseaux.

Cette décontamination vise à prévenir une maladie connue sous le nom de grippe aviaire et d’autres maladies aviaires.

La commissaire d’État à l’agriculture, Mme Abisola Olusanya, a évoqué que la décontamination activerait des mesures proactives et préventives contre l’apparition de toute forme de maladie aviaire.

Mme Olusanya a expliqué qu’il était devenu pertinent d’assurer la collaboration avec les parties prenantes de la chaîne de valeur agricole et de les éduquer sur d’autres mécanismes de prévention pour protéger leurs oiseaux des maladies.

“Le gouvernement de l’État de Lagos n’est pas seulement un gouvernement proactif, mais il croit fermement à la maxime selon laquelle il vaut mieux prévenir que guérir. C’est pourquoi, de temps à autre, avec notre ami, au niveau fédéral, nous parcourons tout l’État pour décontaminer les marchés aux oiseaux et prévenir ainsi l’apparition de maladies aviaires comme la grippe aviaire.

“Une autre chose que nous faisons pendant l’exercice est d’éduquer et d’éclairer les vendeurs d’oiseaux sur les moyens pratiques de mieux prendre soin de ces oiseaux et sur les dernières pratiques en matière d’élevage et de vente d’oiseaux. Ces discours d’encouragement ont largement contribué à réduire la vague de décès d’oiseaux dans l’État”, a-t-elle informé.

Sito Modupe, épidémiologiste vétérinaire au ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural, a quant à elle, souligné que l’objectif de l’exercice de décontamination est d’empêcher l’introduction d’agents pathogènes à savoir des virus, des bactéries, des champignons, etc.

Elle a conseillé aux vendeurs d’oiseaux de s’assurer qu’ils appliquent des mesures de biosécurité, notamment en remplaçant les cages en bois par des cages en acier ou en plastique, afin de faciliter leur nettoyage et leur désinfection, en plus de l’opération de décontamination menée par le gouvernement.

La présidente du Live Birds Market de l’État de Lagos, Mme Aminat Ojosa, a félicité le gouvernement de l’État de Lagos et le ministère de l’Agriculture pour avoir maintenu le rythme de l’exercice de décontamination.

selon elle, les leçons pratiques communiquées aux vendeurs d’oiseaux dans l’État sur la façon dont ils peuvent prendre soin des oiseaux contribueront à réduire leur mortalité.

La première phase de l’exercice de décontamination a débuté au marché Awolowo dans le quartier de Mushin à Lagos.

Leave A Reply

Your email address will not be published.