Appel à la démission du président du parti de l’opposition : le candidat Atiku sort du silence

le point avec Gloria Thomas, Abuja

0 143

Le candidat présidentiel de l’opposition princiaple Parti démocratique du Peuple (PDP) et ancien vice-président du Nigeria, Atiku Abubakar, a exprimé son point de vue sur l’appel à la démission de Dr Iyorchia Ayu en qualité de président national du PDP.

Atiku, qui a conduit d’autres dirigeants du parti à Ibadan pour une session interactive avec les parties prenantes du PDP, a révélé que l’appel à la recomposition du Comité national de travail (NWC) n’était pas impossible, mais seulement à condition que la constitution du parti soit modifiée pour répondre à cette demande.

Dans une déclaration, Atiku a répondu à l’appel de certains gouverneurs du parti pour l’éviction d’Ayu en tant que président national, qui a également été réaffirmé par l’hôte principal de l’événement et gouverneur de l’État d’Oyo, Seyi Makinde, Atiku a évoqué : “il n’y a rien qu’un individu puisse faire pour changer les perspectives du Comité national de travail du PDP”.

Il a ajouté que “le PDP est un parti où il existe des règles et des règlements établis. Ce que le gouverneur Makinde demande n’est possible que si nous avons modifié la constitution de notre parti.

“Dans l’état actuel des choses, aucun individu n’a le pouvoir d’altérer le NWC du parti. Agir de la sorte serait illégal et contraire aux règles du parti.

“Le People’s Democratic Party est le plus ancien parti politique du Nigeria depuis le retour de la démocratie et même avant. C’est un parti qui a établi des règles et des règlements.

“J’ai été membre du parti depuis sa création et je suis toujours membre du parti jusqu’à ce qu’il soit devenu ce qu’il est”, a ajouté Atiku.

La déclaration, signée par Paul Ibe, l’assistant de média d’Atiku, cite le candidat du PDP à la présidentielle : “Les Nigérians ne nous feront pas confiance pour gouverner selon les principes de l’État de droit si nous prenons des mesures aussi arbitraires contre notre propre parti”, a-t-il insisté.

La session interactive des parties prenantes du Sud-ouest a été suivie par les dirigeants du PDP dans les six États de la zone géopolitique ayant la résolution commune d’assurer la victoire du PDP aux élections générales de l’année prochaine.

Leave A Reply

Your email address will not be published.