Le trafic des personnes : une agence met en garde la jeunesse contre de fausses offres de bourses d’études

Détails avec Temitope Mustapha et Usman Aderohunmu, Abuja

0 104

L’Agence nationale pour l’interdiction de la traite des personnes (NAPTIP) a mis en garde les jeunes Nigérians contre les fausses offres de bourses d’études et d’emploi à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

La directrice générale de l’agence, Fatima Waziri-Azi, a donné ce conseil lors de la marche de sensibilisation à la lutte contre la traite des êtres humains qui s’est tenue à Abuja, la capitale du pays.

Elle a appelé à une recherche approfondie des opportunités à l’étranger, ajoutant que certains pays sont désormais des destinations pour la traite et l’exploitation des êtres humains.

Selon elle, les jeunes Nigérians devraient explorer les potentiels du pays plutôt que de se rendre à l’étranger par le biais de sources non vérifiées pour trouver d’autres moyens de subsistance.

“Soyez circonspect quant aux offres que vous recevez, qu’il s’agisse d’emplois ou de bourses d’études, faites vos recherches, posez des questions, Chypre du Nord est maintenant une destination, Dubaï est maintenant une destination, cela ne se termine jamais bien”.

“Une fois que quelqu’un vous dit “ne le dites à personne”, c’est un signal d’alarme, prenez la fuite et ne regardez pas en arrière.

“Pour les jeunes, chaque fois que vous en avez l’occasion, vous devez continuer à vous éduquer et à éduquer les autres sur les problèmes de la traite des êtres humains.”

Elle a dénoncé le rythme alarmant auquel les jeunes Nigérians sont victimes de la traite des êtres humains, qui mène souvent à l’esclavage.

Waziri-Azi a ajouté que certains voyages à l’étranger favorisent l’exploitation sexuelle des victimes, elle a déclaré qu’il s’agit d’un crime punissable par la loi nigériane.

Le Dr Waziri-Azi a en outre assuré les Nigérians que la NAPTIP continuerait à s’attaquer à toutes les formes de dégradation et d’exploitation humaines et à les prévenir, grâce à l’utilisation coordonnée des ressources nationales en matière de prévention du crime et d’application de la loi.

La marche de sensibilisation à la lutte contre la traite des êtres humains s’inscrivait dans le cadre de la Journée mondiale contre la traite des êtres humains 2022, dont le thème était “Usages et abus de la technologie”.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.