Abuja abritera la deuxième conférence des gouvernements sous-souverains africains

Par Chioma Eche, Abuja

0 217

Afreximbank et le Forum des gouverneurs nigérians (NGF) ont annoncé la tenue de la deuxième conférence des gouvernements sous-souverains africains à Abuja, la capitale du pays.

Le démarrage de la conférence est prévu pour les 29 et 30 septembre 2022, en même temps que la réunion du Forum des gouverneurs du Nigeria.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, prononcera le discours principal lorsque les gouverneurs des 36 États de la Fédération et leurs homologues du continent africain se rencontreront pour discuter d’alliances infranationales pertinentes.

En prévision de cette rencontre, le directeur général du Forum des gouverneurs du Nigeria, M. Asishana Okauru, a invité tous les gouverneurs à assister à une réunion en personne ce jeudi 29 septembre 2022.

La rencontre, selon le directeur général, commencera à 14 heures GMT, dans le nouveau complexe du secrétariat du Forum des gouverneurs du Nigeria, qui sera également inauguré par le président du forum, Dr John Kayode Fayemi.

Ensuite, à 18h00, heure locale, il y aura un cocktail de bienvenue consacré aux collègues des gouverneurs africains, pour la 2ème conférence du réseau des gouvernements sous-souverains africains, AfSNET.

Le directeur a également noté que la réunion de vendredi était organisée conjointement par le Forum des gouverneurs du Nigeria et Afreximbank.

Il a précisé que cette réunion était la deuxième conférence des gouvernements sous-souverains africains organisée par l’institution continentale.

La conférence annoncera, entre autres, l’adoption d’un cadre institutionnel et de gouvernance pour l’AfSNET, une initiative d’Afreximbank, lancée en 2021 lors de la conférence inaugurale à Durban, en Afrique du Sud, ayant pour mission de promouvoir l’apprentissage par les pairs, la coopération et la collaboration entre les gouvernements sous-souverains.

AfSNET devrait stimuler le commerce intra-africain, l’investissement, l’industrialisation et le développement entre les gouverneurs des États et des régions.

Selon le président et président du Conseil d’administration d’Afreximbank, le professeur Benedict Oramah, “la Conférence des gouvernements sous-souverains africains fait partie intégrante de la réalisation des objectifs fixés dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), car elle vise à fournir une plate-forme qui favorisera la mise en place d’infrastructures propices au commerce, renforcera le rôle des sociétés commerciales d’exportation et encouragera l’échange d’informations sur les opportunités de commerce et d’investissement, les instruments de financement et les initiatives entre les nations souveraines d’Afrique.

“Cette conférence est l’occasion pour les sous-souverains de présenter leurs projets et de nouer des contacts avec d’autres sous-souverains et hommes d’affaires”, a-t-il ajouté.

Le président du Forum des gouverneurs nigérians, Dr Kayode Fayemi, a précisé que le forum ” s’associe à Afreximbank pour cette initiative car les politiques de nombreux pays sont souvent élaborées par les gouvernements centraux.

Selon lui, c’est au niveau infranational que les gens ressentent l’impact de la gouvernance et il est temps que le niveau infranational se hisse sur un piédestal décent où les progrès constructifs dans l’économie, comme la fabrication, le commerce et les échanges sont renforcés.

” Cette Conférence des gouvernements sous-souverains africains”, à mon avis, attirera un effet de levier important pour le sous-national et ses peuples”, a-t-il ajouté.

La 2e Conférence des gouvernements sous-souverains africains accueillera des cadres et des représentants de haut niveau des États, provinces, régions et gouvernorats des pays africains, ainsi que des investisseurs et des institutions financières de tout le continent.

 

 

Avec Joy-Josephine Enakhumeh

Leave A Reply

Your email address will not be published.