Lancement de deux hélicoptères de combat par l’armée nigériane

57

L’armée nigériane a pris livraison de son premier lot de plates-formes dans le cadre de l’opérationnalisation de la vision de l’aviation de l’armée nigériane conçue il y a 10 ans avec deux hélicoptères lancés par le chef d’état-major de l’armée, le lieutenant-général Taoreed Lagbaja.

Les hélicoptères Bell UH1 ont été reçus à l’antenne de la police nigériane de l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja, la capitale du Nigeria, le jeudi 20 juin 2024.

Au cours de l’événement, le chef d’état-major de l’armée a rappelé que la volonté renouvelée d’avoir une aile d’aviation de l’armée nigériane a commencé lorsque l’ancien COAS, le lieutenant-général Kenneth Minimah (rtd), a établi et rendu opérationnel le Bureau de coordination de l’aviation de l’armée nigériane en 2014 avec un plan de mise en œuvre de 10 ans segmenté en 3 phases.

“Notre voyage vers la réalisation de notre rêve de l’aviation de l’AN est devenu réalité aujourd’hui, et nous devons donner du crédit à ceux qui osent rêver et conceptualiser ce voyage. Je suis heureux que, comme prévu, 10 ans plus tard, nous ayons aujourd’hui pris livraison de notre première série de plates-formes”.

Le général Lagbaja a salué la poursuite du rêve par tous les chefs qui ont succédé au général Minimah, notamment le général de corps d’armée Tukur Buratai, le général de corps d’armée Attahiru et le général de corps d’armée Farouk Yahaya, pour leur ténacité, leur dynamisme et l’effort collectif du personnel militaire et des représentants du gouvernement, qui ont joué un rôle déterminant dans la réalisation de l’aviation de l’armée de terre.

“Le voyage, comme l’avaient prédit les premiers rêveurs, n’a pas été facile, mais nous voici aujourd’hui, par la grâce de Dieu, en train de réaliser notre rêve”.

Il a remercié les administrations précédentes, depuis 2014, pour leur soutien à la formation des pilotes et du personnel au sol et pour la mise en place des structures nécessaires au fil des ans, ainsi que le président et commandant en chef des forces armées du Nigeria, pour avoir tenu sa promesse de financer l’acquisition des plates-formes et pour avoir fourni les fonds nécessaires à la réalisation du rêve de l’aviation de l’armée de terre.

Le général Lagbaja a reconnu que l’armée nigériane était un nouveau venu dans le secteur, tout en saluant les précurseurs que sont la NAF, la marine nigériane et la police nigériane.

Le coordinateur de l’aviation de l’armée nigériane, le général de brigade Shehu Musa Alkhali, a décrit l’arrivée des plateformes aériennes Vanguard de l’armée nigériane comme une étape importante dans les efforts continus de l’armée nigériane pour améliorer les capacités opérationnelles de l’aviation de l’armée nigériane.

Selon le général Alkhali, l’introduction de ces plates-formes aériennes de pointe marque un nouveau chapitre dans la préparation opérationnelle et la capacité de l’armée à répondre rapidement et efficacement aux divers défis sécuritaires.

“Ces plates-formes ne sont pas seulement un ajout à notre flotte, mais un bond en avant dans notre quête d’excellence et d’efficacité pour rendre l’aviation de l’AN opérationnelle. L’acquisition de ces plateformes aériennes démontre clairement notre détermination à nous améliorer et à nous adapter en permanence à l’évolution du paysage sécuritaire. Ces plateformes renforceront considérablement les capacités de reconnaissance, de surveillance et de mobilité aérienne de l’AN, améliorant ainsi notre efficacité opérationnelle globale.

“Notre parcours jusqu’à ce stade a été défini par une planification rigoureuse, une exécution méticuleuse et le soutien inébranlable des dirigeants et des partenaires de l’AN. Je tiens à saluer les efforts inlassables de toutes les personnes impliquées dans ce projet, qu’il s’agisse de notre consultant très respecté, le général de division Emeka O., des planificateurs stratégiques ou des partenaires internationaux.

Auparavant, le consultant pour l’aviation de l’armée nigériane, le général de division Emeka O. à la retraite, a apprécié la vision soutenue au fil des ans qui a permis la naissance de l’aviation de l’armée nigériane.

Étaient présents à l’événement des officiers d’état-major du quartier général de l’armée, des officiers de la police nigériane et d’autres parties prenantes du secteur de l’aviation.

Comments are closed.