Le vice-président Shettima appelle à l’inclusion de la jeunesse dans le marché des capitaux

Détails avec Timothy Choji, Abuja

173

Le vice-président du Nigeria, Kashim Shettima, a appelé les dirigeants du marché des capitaux du Nigeria à restructurer le système afin de déployer des stratégies qui attireraient davantage de jeunes pour tirer parti des opportunités offertes par le secteur.

La restructuration du secteur, a-t-il dit, devrait inclure, entre autres, le renforcement des mécanismes internes pour contrôler les pratiques malsaines des personnes sans scrupules sur le marché.

Le vice-président a lancé cet appel jeudi lorsqu’il a reçu la direction du Chartered Institute of Stockbrokers (CIS), conduite par son président, Oluropo Dada, lors d’une visite de courtoisie à la Villa présidentielle, à Abuja.

S’exprimant sur les contributions du CIS à l’économie nationale, le président a fait remarquer que si la position de l’institut dans l’économie est essentielle, il a été largement sous-utilisé au fil des ans.

Innovation

Il a appelé à une refonte complète du système et au déploiement de mesures innovantes pour que le potentiel de l’espace soit pleinement exploité.

Le vice-président a déclaré : “Il faut sortir des sentiers battus pour inciter un plus grand nombre de personnes à participer au marché boursier. Comment faire pour que davantage de jeunes s’intéressent au marché des capitaux nigérian ? Vous devez élaborer et mettre en place des stratégies pour inciter davantage de jeunes à profiter des opportunités offertes par le marché des capitaux.

“Je tiens également à vous exhorter à mettre en place des structures et un mécanisme de contrôle des pratiques douteuses sur le marché des capitaux. Renforcez votre mécanisme interne de surveillance de vos membres, car beaucoup de choses se produisent qui ont découragé de nombreuses personnes de participer au secteur”.

Le vice-président Shettima a noté qu’un marché boursier dynamique peut conduire à une croissance positive de l’économie, d’où la nécessité pour toutes les parties prenantes de s’intéresser de près au marché.

Le vice-président a assuré l’institut du soutien indéfectible de l’administration à ses activités, y compris les efforts de révision de la loi établissant le CIS et sa quête pour que les membres participent aux programmes de l’Institut national pour la politique et les études stratégiques (NIPSS).

Politiques audacieuses

Auparavant, le président du CIS, M. Dada, a félicité l’administration Tinubu pour ses politiques et programmes audacieux et courageux, notamment la suppression des subventions à l’essence, la recapitalisation du secteur bancaire et les réformes du marché des changes.

Il a appelé les Nigérians à faire preuve de plus de compréhension et à coopérer avec l’administration, assurant que le gouvernement fédéral répondra aux attentes des Nigérians, voire les dépassera, dans les secteurs clés de l’économie.

Comments are closed.