Le Nigeria suspend la taxe sur la cybersécurité

Détails avec Temitope Mustapha, Abuja

75

Le gouvernement nigérian a suspendu la taxe de cybersécurité sur les transactions bancaires électroniques.

Le ministre de l’Information, Alhaji Mohammed Idris, l’a confirmé aux correspondants de la State House, mardi, à l’issue de la réunion du Conseil exécutif fédéral présidée par le président Bola Ahmed Tinubu à la State House, Abuja.

Alhaji Idris a révélé que la taxe faisait l’objet d’un réexamen et qu’elle avait été suspendue pour le moment.

Il a déclaré : “La taxe sur la cybersécurité a été suspendue. Elle fait l’objet d’un examen. Elle a été mise en attente pour le moment”.

Rappelons que la Banque centrale du Nigeria avait émis une directive à l’intention de toutes les banques et institutions financières, exigeant la mise en œuvre d’une taxe de cybersécurité sur toutes les transactions bancaires électroniques.

Le nouveau prélèvement, fixé à 0,5 % de la valeur de chaque transaction électronique, a été introduit en réponse aux préoccupations croissantes concernant les menaces cybernétiques et suit les lignes directrices de la Loi 2024 sur la cybercriminalité (interdiction, prévention, etc.) (amendement) récemment promulguée.

La Banque centrale du Nigeria a déclaré que cette mesure était cruciale pour renforcer le cadre de sécurité des opérations financières dans le pays.

Comments are closed.