600 athlètes au championnat de mini-athlétisme inter-formation de l’armée

128

Pas moins de 600 athlètes participeront au championnat de mini-athlétisme inter-formation 2024 de l’armée nigériane, qui se tiendra à l’Académie de défense nigériane (NDA), dans le complexe sportif de l’État d’Afaka-Kaduna.

Les athlètes étaient issus des divisions 1, 2, 3, 6, 8, 81 et 82, ainsi que de la garnison du quartier général de l’armée.

Les 600 athlètes de toutes les formations de l’armée nigériane participent à diverses épreuves d’athlétisme, dont le disque, le poids, le marteau, le javelot, le saut en longueur, le saut en hauteur et le triple saut, entre autres.

Le chef d’état-major de l’armée, le Lt. Taoreed Lagbaja, en déclarant l’ouverture de l’événement, a déclaré aux athlètes que leurs talents n’étaient pas seulement destinés à l’armée nigériane, mais aussi à la nation.

M. Lagbaja était représenté par le commandant du corps d’infanterie, le général de division Olufemi Oluyede. Olufemi Oluyede.

Il a également exhorté les athlètes à regarder au-delà de leur formation et à s’efforcer de représenter la nation.

Le chef de l’armée a déclaré que le sport crée un environnement propice à une compétition saine qui favorise la camaraderie et fait donc partie intégrante de la politique de formation de l’armée nigériane.

M. Lagbaja a intimé : “En conséquence, ce championnat est conçu pour améliorer la condition physique du personnel, développer la résistance physique et mentale et identifier les talents naturels en vue de leur formation. Je vous invite tous à mettre en valeur vos talents et à vous efforcer de rendre votre formation et l’armée nigériane fières. Cette démarche est conforme à la philosophie de mon commandement, qui consiste à transformer l’AN en une force bien entraînée, équipée et hautement motivée, afin qu’elle puisse s’acquitter de ses responsabilités constitutionnelles dans un environnement interarmées.

“Une équipe de juges professionnels a été soigneusement constituée pour garantir que toutes les équipes concourent sur un pied d’égalité. Tous les participants et les officiels doivent respecter les règles afin d’atteindre les objectifs fixés pour le championnat.

Le COAS a remercié le président Bola Tinubu pour son soutien indéfectible à l’armée nigériane.

Il a ajouté : “Permettez-moi également de remercier le gouvernement et les bonnes gens de l’État de Kaduna, en particulier la communauté Afaka, pour les relations cordiales existantes et le soutien apporté à l’armée nigériane”.

Auparavant, l’officier général commandant la 1re division de l’armée nigériane, le maj. Mayirenso Saraso, a exhorté les athlètes à être professionnels, concentrés et engagés dans le championnat.

M. Saraso a déclaré que la compétition était un événement majeur dans les activités d’entraînement annuelles de l’armée nigériane, principalement organisées pour améliorer la condition physique du personnel et maintenir des modes de vie sains.

Il a ajouté que les avantages découlant de la participation à la compétition étaient inestimables.

“Outre l’amélioration du bien-être physique et mental des participants, cette compétition leur permet de démontrer leurs capacités innées à diriger et à faire preuve d’un bon sens de l’organisation. Vous devez vous rendre compte que les épreuves prévues dans le cadre de cette compétition constituent une occasion unique d’améliorer votre confiance, votre endurance et votre physique pour atteindre le niveau appréciable exigé du personnel.

“Vous devez également noter qu’au-delà des avantages physiques, une compétition de cette nature vous donne l’occasion d’interagir avec le personnel impliqué dans les opérations sur les différents théâtres d’opérations du pays. Aux arbitres, je demande instamment de respecter les règles de la compétition afin de garantir une compétition réussie et exempte de toute forme de doute”, a déclaré M. Saraso.

Comments are closed.