État de Sokoto : Les forces armées nigérianes libèrent les otages kidnappés

Détails avec Martha Obi, Abuja

87

Les troupes de l’opération Hadarin Daji ont sauvé des otages kidnappés dans l’État de Sokoto.

Dans un communiqué, le directeur des opérations médiatiques de la défense, le général de division Edward Buba, a déclaré que les terroristes avaient envahi et enlevé 16 élèves (Almajiris) avec une femme à Gada LGA dans l’État de Sokoto.

L’effort coordonné entre l’armée, les autorités locales et les agences gouvernementales le 21 mars 2024 a permis de sauver ces otages.

Le général Buba a déclaré que “les otages libérés ont été remis au gouvernement de l’État de Sokoto pour la suite des opérations”.

En outre, les forces armées déploient tous leurs efforts et toutes leurs ressources pour retrouver d’autres otages innocents et traquer les terroristes qui ont perpétré ces crimes.

Le général Buba a indiqué que ces efforts se poursuivraient jusqu’à ce qu’ils soient retrouvés et que les terroristes soient arrêtés, jugés et traduits en justice par la loi nigériane.

“L’armée ne se reposera pas tant que tous les otages enlevés n’auront pas été sauvés”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, les troupes déploient les mêmes efforts pour traquer les coupables de l’assassinat de 18 soldats dans la communauté d’Okuama, dans l’État du Delta.

“En fait, il s’agit de limiter la liberté d’action des terroristes et des auteurs d’actes d’insécurité dans tout le pays”, a-t-il déclaré.

L’armée a publié une bannière des terroristes recherchés et de leurs cohortes.

Ces bannières seront déployées dans des zones stratégiques du pays. Le déploiement de la bannière vise à faciliter la reconnaissance et l’arrestation des personnes recherchées.

 

Comments are closed.