Sénégal : les candidats à la présidence mettent fin à leur campagne

87

Vendredi était le dernier jour de campagne autorisé pour les élections sénégalaises, qui se dérouleront dimanche.

Des foules importantes se sont rassemblées à Dakar et à Mbour pour soutenir deux des candidats favoris à l’élection présidentielle.

Cette course devrait être la plus serrée de l’histoire du pays.

Amadou Ba, politicien de carrière issu du même parti politique que le président Macky Sall, affronte Bassirou Diomaye Faye, jeune politicien populaire soutenu par Ousmane Sonko.

M. Faye et M. Sonko sont populaires auprès des jeunes, qui constituent la grande majorité de la population sénégalaise. Mais Ba dispose d’une large base de partisans à Dakar, sa ville natale.

Seydou Sarr est un jeune partisan de Ba qui a travaillé sur sa campagne. “Nous avons beaucoup travaillé. Nous sommes allés dans les maisons des quartiers, nous avons sensibilisé les gens, nous avons parlé avec eux, nous leur avons dit qu’Amadou Ba est le meilleur pour eux. Il sera le cinquième président, par la grâce de Dieu, le 24 mars”, a-t-il déclaré.

Avant le rassemblement de vendredi, M. Ba a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse à Dakar qu’il se voyait être élu dimanche.

À Mbour, une foule nombreuse a rempli le stade Caroline Faye. Kedidia Ndiaye, un habitant de Mbour, a déclaré : “Je suis ici pour soutenir Diomaye [Faye]. Nous disons que Diomaye est Sonko. Nous voulons du changement pour le pays. Nous sommes vraiment fatigués”, faisant écho aux sentiments de nombreux jeunes Sénégalais en colère contre le taux de chômage élevé qui a poussé les jeunes du pays à fuir à l’étranger.

Les campagnes étant officiellement terminées, il ne reste plus qu’à déposer les bulletins de vote, à moins qu’aucun candidat n’obtienne plus de 50 % des voix, auquel cas un second tour aura lieu dans deux semaines.

Comments are closed.