Un journaliste français détenu en Éthiopie libéré après une semaine

110

Le journaliste français Antoine Galindo a été libéré jeudi par la police éthiopienne au bout d’une semaine, a annoncé son employeur, la publication spécialisée Africa Intelligence.
Il avait été arrêté jeudi dernier alors qu’il était en mission à Addis-Abeba, la capitale du pays, pour “conspiration en vue de créer le chaos”.
M. Galindo est parti pour la France et devrait arriver vendredi, a indiqué l’éditeur d’Africa Intelligence, Quentin Botbol, dans un communiqué envoyé par courrier électronique.
Les défenseurs des droits de l’homme ont critiqué à plusieurs reprises les restrictions imposées par l’Éthiopie à la liberté de la presse, notamment en réponse à la couverture critique des conflits et des crises sécuritaires.
Le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York, a déclaré qu’au moins huit journalistes éthiopiens avaient été arrêtés depuis le mois d’août.
Ces dernières années, des journalistes étrangers ont été expulsés d’Éthiopie ou se sont vu refuser leur accréditation, mais les derniers à avoir été arrêtés avant M. Galindo étaient deux journalistes suédois en 2011.

Comments are closed.