Rapport Oronsaye : Un législateur exhorte le président Tinubu à prendre des mesures similaires pour le rapport de la Confab de 2014

Détails avec Gloria Essien, Abuja

127

Le président de la commission des comptes publics de la Chambre des représentants, Rep. Bamidele Salam, a félicité le président Bola Ahmed Tinubu pour le courage et le patriotisme dont il a fait preuve en s’attaquant à un problème important qui pèse sur les finances publiques, et a appelé à une action similaire sur le rapport 2014 de la Confab.

Ces félicitations font suite aux actions décisives du Président Tinubu visant à s’attaquer à l’un des principaux fardeaux des finances publiques.

Le législateur a lancé cet appel après la décision du Conseil exécutif fédéral du 26 février 2024 pour la mise en œuvre complète du rapport du groupe de Steve Oronsaye visant à réduire le coût de la gouvernance, la restructuration et la rationalisation des agences fédérales, des organismes parapublics et des commissions.

Il a souligné l’importance d’une action similaire pour le rapport de la Conférence nationale de 2014.

Lire aussi :Rapport Oronsanye: le président Tinubu constitue un comité pour actualiser les approbations

Le rapport, qui contient des recommandations cruciales pour le développement national et la gouvernance, n’a pas encore été entièrement mis en œuvre.

“Le rapport de la Confab portait sur la dévolution du pouvoir, la restructuration politique et les formes de gouvernement, la sécurité nationale, l’environnement, la politique et la gouvernance, le droit, le système judiciaire, les droits de l’homme et la réforme juridique.

“La protection sociale, les transports, l’agriculture, la société, le travail et les sports, le service public, les questions électorales, la politique étrangère et les questions relatives à la diaspora, les questions foncières et les frontières nationales.

“Le commerce et l’investissement, l’énergie, la religion, les finances publiques et la génération de revenus, la science, la technologie et le développement de l’immigration.

“Le rapport de la Confab nationale de 2014 est le seul plan directeur/feuille de route pour restructurer le Nigeria dans l’intérêt de la paix, de l’unité, du progrès, de la foi, de l’amour et de la tolérance au Nigeria”, a déclaré M. Salam.

Il a souligné la nécessité de prendre en compte les recommandations énoncées dans le rapport de la Confab de 2014, affirmant que sa mise en œuvre contribuerait de manière significative au développement de la nation.

Il a exhorté ses collègues législateurs à soutenir tout projet de loi et toute mesure qui seront présentés par le président dans le cadre de la mise en œuvre complète du rapport Orosanye.

Comments are closed.