Le gouvernement nigérian et les producteurs de produits de base s’associent pour lutter contre les intoxications alimentaires

132

Face aux inquiétudes croissantes concernant les intoxications alimentaires, le gouvernement fédéral a annoncé une collaboration stratégique avec des producteurs de produits de base afin d’améliorer les processus de traitement post-récolte, notamment le stockage, la transformation et l’emballage.

L’initiative vise à résoudre les problèmes de longue date liés aux pratiques non professionnelles et à la mauvaise gestion dans les chaînes de valeur alimentaires du Nigeria.

Veronica Ezeh, directrice du Conseil nigérian des sciences et technologies de l’alimentation (NiCFoST), a exprimé sa profonde inquiétude quant aux effets néfastes de la production d’aliments de qualité inférieure sur les efforts d’industrialisation, le potentiel d’exportation et la prévalence de maladies d’origine alimentaire évitables.

S’exprimant lors d’un forum de sensibilisation auquel participaient les ministères des gouvernements locaux des États, les commissions des gouvernements locaux et les ministères de la santé des États, Mme Ezeh a souligné le besoin urgent d’améliorer les mesures de sécurité alimentaire à tous les niveaux de la production et de la distribution.

NiCFoST, en tant que conseil pionnier en Afrique subsaharienne chargé de réglementer la science et la technologie alimentaires, s’est engagé à gérer efficacement les différents segments de la chaîne de valeur alimentaire et des systèmes d’approvisionnement du Nigeria.

M. Ezeh a souligné l’importance de solliciter le retour d’information des parties prenantes afin d’élaborer des stratégies globales de sécurité alimentaire, en plaidant pour la transparence, en particulier au niveau local.

“Nous sommes déterminés à concrétiser notre vision d’une gestion efficace des chaînes de valeur et des systèmes d’approvisionnement alimentaires du Nigeria, conformément aux pratiques scientifiques actuelles, afin de renforcer la sécurité alimentaire”, a déclaré Mme Ezeh.

Elle a souligné la mission de NiCFoST qui consiste à promouvoir les normes les plus élevées en matière de formation et de pratique de la science et de la technologie alimentaires au Nigéria.

Les efforts de sensibilisation visent à garantir que la réglementation alimentaire au niveau du gouvernement local s’aligne sur les meilleures pratiques internationales, assurant ainsi la sécurité et la compétitivité des produits alimentaires nigérians sur les marchés nationaux et d’exportation.

NiCFoST a l’intention de collaborer étroitement avec les ministères de l’agriculture et de la santé, tant au niveau fédéral qu’au niveau des États, afin d’améliorer les pratiques en matière de sécurité alimentaire, de la ferme à la table.

Reconnaissant le rôle essentiel des producteurs primaires dans la chaîne de valeur alimentaire, Mme Ezeh a appelé les agriculteurs à soutenir les normes alimentaires les plus strictes au Nigeria.

Elle a réitéré l’engagement de NiCFoST à encourager la collaboration et l’adhésion aux meilleures pratiques mondiales afin de préserver la santé publique et d’améliorer la qualité de l’approvisionnement alimentaire du Nigeria.

Les efforts de collaboration entre le gouvernement fédéral, NiCFoST et d’autres parties prenantes témoignent d’un engagement concerté pour relever les défis de longue date de l’industrie alimentaire nigériane, en mettant l’accent sur la sécurité et l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire du pays.

Comments are closed.