Participation au processus de révision constitutionnelle en cours

Le vice-président de la Chambre des représentants exhorte les Nigérians à participer pleinement au processus de révision constitutionnelle en cours

131

Avant l’inauguration du comité de révision constitutionnelle, le vice-président de la Chambre des représentants, le député Benjamin Kalu, a appelé les Nigérians de différentes origines ethniques et religieuses à participer pleinement à la révision de la constitution de 1999 pour s’assurer que leurs points de vue sont entendus et que leurs intérêts sont protégés par la loi.

Kalu a appelé à l’abandon des sentiments primordiaux entre les principales tribus Igbo, Hausa et Yoruba, soulignant que l’unité nationale devrait être considérée comme primordiale à tout moment.

Kalu a lancé cet appel lorsqu’il a reçu une délégation de l’Arewa Consultative Progressive Forum qui lui a rendu une visite de courtoisie à Abuja.

Il a déclaré : “Je suis devant vous aujourd’hui : “Je suis devant vous aujourd’hui, non seulement en tant que vice-président, mais aussi en tant que représentant des espoirs, des rêves et des aspirations de notre nation. Je réitère ici notre engagement à renforcer les principes démocratiques qui nous unissent. Cet engagement repose sur les principes d’égalité, de justice et d’équité pour tous, indépendamment de la région, de la tribu ou de la religion.

Je vous invite aujourd’hui à développer une approche pan-nigériane dans vos délibérations et vos activités. Laissez vos actions et vos décisions être guidées par l’intérêt national. Pensez d’abord au Nigeria ! Il ne s’agit pas seulement d’un appel au patriotisme, mais d’un appel au devoir, d’un appel au service de notre nation.

Alors que nous procédons à la révision constitutionnelle, je tiens à vous assurer que vous y avez votre place. Vous devriez participer pleinement pour vous assurer que les intérêts du Forum consultatif Arewa sont pris en compte dans la constitution.

 

Kalu a réitéré l’engagement du Parlement à élaborer des politiques et à adopter des lois qui stimuleront l’économie et encourageront le développement national.

“Nos déclarations politiques sont le reflet de notre détermination collective à redéfinir l’histoire de notre nation. Nous nous engageons à mettre en œuvre des politiques inclusives, progressives et centrées sur le peuple. Des politiques qui stimuleront la croissance économique, amélioreront le bien-être social et encourageront le développement national.

“Cependant, la réalisation de ces politiques ne peut se faire sans la participation active de notre jeunesse dynamique. La jeunesse est la ligne de vie de notre nation, elle est l’architecte de notre avenir”, a-t-il déclaré.

Il a également exhorté le Forum à soutenir le projet de paix dans le sud-est (PISE-P), une initiative qui appelle à l’utilisation de mesures non cinétiques pour restaurer la paix dans la région du sud-est.

 

Le vice-président de la Chambre des représentants a également accepté de participer au Forum.

Il a déclaré à la délégation qu’un grand nombre des personnes qu’il avait nommées étaient originaires du Nord, soulignant que cet esprit devait dominer la vie politique.

N’oublions pas que la force du Nigeria réside dans son unité. Mettons de côté nos différences et travaillons ensemble pour la paix, la prospérité et le progrès de notre nation bien-aimée. Ensemble, nous pouvons construire un Nigeria où la paix et la justice règnent en maître.

“J’accepte de faire partie de l’organisation, d’être l’un de ceux qui vous patronneront et vous soutiendront. Mes portes sont ouvertes. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, venez me voir”, a déclaré M. Kalu.

 

Plus tôt dans sa présentation, le président national du Forum, Alhaji Jibrin Madobi, a déclaré au vice-président qu’ils avaient été attirés par son style de leadership exceptionnel et exemplaire qui, selon lui, a attiré les Nigérians de tous les horizons vers lui.

Madobi a également encouragé M. Kalu à poursuivre son travail, l’invitant à utiliser ses fonctions pour améliorer le sort du Forum.

 

Comments are closed.