L’agence anti-graft arrête deux ressortissants chinois pour exploitation minière illégale

Activités minières illégales présumées

163

Les opérateurs du commandement de zone d’Ilorin de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) ont arrêté deux Chinois : Yang Chao, 39 ans, et Xiao Jiang, 38 ans, pour des activités minières illégales présumées.

Ils ont été arrêtés en même temps que Chidi Joseph Osuji, 48 ans, soupçonné d’être un complice dans ces activités illégales.

Sur la base de renseignements, les suspects ont été suivis jusqu’à leurs sites miniers situés à Ogunmakin et Ogere, dans l’État d’Ogun, où ils ont été arrêtés après plusieurs jours de surveillance.

Dans une déclaration publiée par le responsable des médias et de la publicité de la Commission, Dele Oyewale, les enquêtes préliminaires ont montré que Chao et Chidi travaillent respectivement comme directeur d’usine et opérateur de machine chez Cruis Chemical Nigeria Limited, à Ogunmakin, dans l’État d’Ogun, tandis que Jiang travaille chez John Odiba Multibiz en tant que directeur adjoint à Ogere, dans l’État d’Ogun.

La déclaration ajoute que les suspects, qui opèrent en cartels, seraient spécialisés dans l’extraction illégale de minéraux tels que la pierre marbrière, la poudre blanche, le lithium et la lépidolite, entre autres, qu’ils transportent à l’extérieur du pays par des moyens illégitimes à des fins privées.

Selon le communiqué, les enquêtes ont également permis d’établir un lien entre les trois suspects et les propriétaires des minéraux solides transportés par les 41 suspects arrêtés avec des cargaisons de minéraux à Share, Banni, Lade, Patigi et Okolowo dans l’État de Kwara, et à Igbeti et Ogbomosho dans l’État d’Oyo par des agents du commandement de zone d’Ilorin de l’EFCC, le 5 février 2024. Ils ont été arrêtés pour s’être livrés à des activités minières sans les licences requises.

Dans un autre ordre d’idées, le commandement de la zone d’Ilorin de l’EFCC a également arrêté le trio Sallah Asmau Wuraola, Owoduni Abdullahi Isa (alias Bolaji), caissiers dans des points de vente, et Shuaibu Rukayat, infirmier de la zone de gouvernement local d’Ilorin South, dans l’État de Kwara, pour avoir prétendument vendu de nouveaux billets de naira de différentes dénominations à des clients à des fins commerciales.

L’arrestation des suspects fait suite à des renseignements crédibles sur des éléments qui vendaient des billets de 1 000 nairas à des personnes dans des centres événementiels, des boîtes de nuit, des hôtels et des fêtes sans autorisation.

Wuraola et Rukayat ont été arrêtés avec la somme de N1 220 000 (un million deux cent vingt mille nairas seulement), tandis qu’Isa a été arrêté avec la somme de N150 000 (cent cinquante mille nairas seulement).

Les suspects, selon la commission, seront bientôt inculpés devant le tribunal.

 

Comments are closed.