Le président hongrois démissionne en raison d’abus sexuels commis sur des enfants

Katalin Novak, a démissionné à la suite d'une affaire d'abus sexuels sur des enfants.

166

La présidente de la Hongrie, Katalin Novak, a démissionné à la suite d’une affaire d’abus sexuels sur des enfants.

Novak est membre du parti conservateur au pouvoir, le Fidesz.

La décision de Novak est intervenue après plus d’une semaine d’indignation publique suite à la révélation qu’elle avait accordé une grâce présidentielle en avril 2023 à un homme reconnu coupable d’avoir dissimulé une série d’abus sexuels sur des enfants dans un foyer d’enfants géré par l’État.

J’ai accordé une grâce qui a semé la confusion et le trouble chez de nombreuses personnes“, a déclaré Mme Novák samedi. “J’ai commis une erreur.

Mme Novak, première femme présidente de l’histoire de la Hongrie, a déclenché un scandale politique sans précédent pour le gouvernement nationaliste en place depuis longtemps dans le pays.

Sa démission constitue un rare épisode de troubles pour le parti de droite, qui, sous la direction du Premier ministre Viktor Orbán, a été accusé de démanteler les institutions démocratiques et de truquer les médias en sa faveur.

Mme Novak, alliée clé de M. Orbán, a défendu ouvertement les valeurs familiales traditionnelles et la protection des enfants.

Depuis 2022, elle occupe le rôle essentiellement cérémoniel de présidente.

Le scandale a également contraint le ministre de la justice à démissionner.

Comments are closed.