Changement climatique : Le Nigéria signe un protocole d’accord avec Climate Action Africa

La vulnérabilité du pays aux impacts du changement climatique

135

Le Conseil national du Nigeria sur le changement climatique (NCCC) a signé un protocole d’accord avec Climate Action Africa (CAA) afin d’unifier les efforts visant à remédier à la vulnérabilité du pays aux impacts du changement climatique

 

Le NCCC se consacre à la mise en place d’un Nigeria résilient au changement climatique pour un développement socio-économique accéléré et durable.

 

Cette collaboration témoigne d’un engagement commun à créer un précédent en matière de mesures proactives et efficaces face aux défis climatiques mondiaux.

 

Des représentants des deux organisations étaient présents lors de l’événement à Abuja, la capitale du pays, notamment le directeur général du NCCC, Salisu Dahiru, et Grace Mbah, cofondatrice et directrice exécutive de la CAA.

 

Soulignant l’importance de ce partenariat, le directeur général du NCCC a déclaré : “Notre collaboration avec Climate Action Africa est une étape cruciale dans la construction d’un Nigeria résilient face au changement climatique. Grâce à des efforts conjoints, nous visons à traiter rapidement les vulnérabilités et à travailler à des solutions durables pour notre nation.

 

Selon l’indice mondial d’adaptation 2021 de Notre Dame, le Nigeria se classe au 53e rang des pays les plus vulnérables et au 179e rang des pays les plus prêts à s’adapter au changement climatique. Le pays est confronté à des défis importants liés à des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les sécheresses, les inondations, l’érosion et l’élévation du niveau de la mer. Ces risques menacent particulièrement des secteurs tels que l’agriculture, les ressources en eau, la santé publique et les établissements humains”.

 

Grace Mbah, cofondatrice et directrice exécutive de la CAA, a fait remarquer que : “La vulnérabilité du Nigeria au changement climatique nécessite une action immédiate et collective. Grâce à ce partenariat, nous aspirons à exploiter le pouvoir de l’innovation, des pratiques durables, du dialogue politique et de l’engagement communautaire pour remodeler l’avenir du Nigéria et donner l’exemple au niveau mondial”.

 

Cette collaboration précède le Forum Action Climat Afrique (CAAF24), prévu à Lagos du 17 au 19 juin 2024.

 

CAAF24 est un événement mondial qui réunira des parties prenantes du monde entier pour encourager la collaboration, catalyser des solutions actionnables et inciter les gouvernements, les entreprises et les particuliers à investir dans des initiatives intelligentes sur le plan climatique.

 

Climate Action Africa est une entreprise sociale centrée sur l’Afrique, à l’avant-garde de l’écosystème de l’action climatique du continent.

 

La CAA encourage les collaborations, favorise un écosystème propice, défend les pratiques écologiques et durables, tout en soutenant la recherche et les innovations localisées à travers le continent.

Comments are closed.