L’élection directe des députés de la CEDEAO donnera une légitimité au Parlement

Détails avec Adoba Echono

128

Le président sortant du Parlement de la CEDEAO, le Dr Sidie Mohammed Tunis, a déclaré que pour que le Parlement de la Communauté ait une légitimité et une pertinence réelles, ses membres devraient être élus directement, ce qui est différent de son état actuel, sinon il s’agirait d’un organe législatif qui donne des avis.

Le Dr Tunis a noté que l’administration entrante du Parlement de la CEDEAO devrait continuer là où la cinquième législature s’est arrêtée en ce qui concerne les élections directes des députés.

Dans une interview accordée à Freetown, en Sierra Leone, le Dr Tunis a fait remarquer que ce qui se passe actuellement au sein du Parlement communautaire frustre les députés parce qu’ils croient qu’ils arrivent avec des résolutions d’idées brillantes qui ne sont pas mises en œuvre.

Encore une fois, si l’élection directe n’est pas réalisée, ils n’auront pas la légitimité nécessaire pour faire les choses par eux-mêmes. “Par exemple, si nous tirons nos ressources du prélèvement communautaire, au début de l’année, l’argent serait déposé sur notre compte ; la façon dont nous le dépensons, les personnes qui voudraient le soutenir, tout cela dépendrait de notre propre évolution”.

Mais pour l’instant, ce n’est pas le cas, de sorte que la coopération et la collaboration devraient exister entre le parlement et la commission de la CEDEAO, a-t-il ajouté.

Le Président a déclaré que la Cinquième Législature, sous sa direction, a très bien réussi à sensibiliser les citoyens aux avantages d’un suffrage direct pour le Parlement de la Communauté par rapport au système de sélection actuel.

Selon lui, l’élection au suffrage universel direct conférera une plus grande légitimité démocratique au Parlement de la CEDEAO et renforcera sa fonction représentative.

Il a également profité de l’occasion pour appeler la nouvelle direction du sixième Parlement à faire passer la lutte pour le suffrage universel à l’étape suivante.

Comments are closed.