Le Nigéria s’apprête à sanctionner les accapareurs de denrées alimentaires

Détails avec Ene Okwanihe, Abuja

85

Le gouvernement nigérian affirme qu’il est prêt à s’attaquer à la menace de la thésaurisation des produits alimentaires en pénalisant les thésauriseurs dans le pays, car leurs activités perturbent les prix des produits alimentaires sur le marché.

Les thésauriseurs s’emparent des denrées alimentaires telles que les céréales sur les marchés à travers le pays pour créer une pénurie artificielle, puis ramènent ce qui a été thésaurisé avec une hausse des prix.

Lire aussi: Le gouvernement nigérian autorise le déblocage de 102 000 tonnes de céréales

Le gouverneur de l’État de Nasarawa, M. Abdullahi Sule, a fait cette déclaration à Abuja, la capitale du Nigeria, lorsqu’il a rendu une visite de courtoisie au ministre de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, le sénateur Abubakar Kyari.

Le gouverneur Sule a révélé que le gouvernement examine la réserve stratégique de céréales pour voir ce qui peut être fait pour réduire la pression du coût élevé des denrées alimentaires dans le pays, car beaucoup de gens accumulent des denrées alimentaires dans l’espoir de faire plus de profits plus tard.

“Par exemple, si nous avons fourni 13 000 sacs d’engrais aux agriculteurs, nous passerons à 26 000 sacs d’engrais.

“En raison du coût élevé de la vie, les agriculteurs sont confrontés à davantage de difficultés, et le gouvernement est en mesure de les aider. Nous continuerons donc à soutenir les petits exploitants agricoles afin d’améliorer la production et de réduire la pression sur les devises.

“Pour réduire la pression des prix élevés, nous examinons nos réserves stratégiques de céréales pour voir ce qu’il est possible de faire. De plus, beaucoup de gens accumulent des produits alimentaires en espérant que leurs prix augmentent.

“Lors de la réunion avec les gouverneurs, la NSA a indiqué que le président souhaitait s’assurer que les gens ne thésaurisent pas de denrées alimentaires et que lorsque de tels problèmes sont constatés, ils seront sanctionnés”, a noté M. Sule.

Le gouverneur a indiqué que l’État de Nasarawa soutenait les agriculteurs en saison sèche depuis quatre ans et demi, assurant que le gouvernement continuerait à soutenir les petits exploitants afin d’améliorer la production et de réduire la pression sur les devises étrangères.

Auparavant, le ministre de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, Sen Abubakar Kyari, s’est dit optimiste quant au fait que l’État de Nasarawa aura peu de difficultés à répondre aux critères de préparation pour la participation à l’agriculture de saison sèche.

Il a fait remarquer que l’État est réputé pour ses cultures de céréales, de légumineuses et de plantes racines, et que certains des plus grands riziculteurs du pays sont situés dans l’État.

Le ministre a en outre exhorté l’État à se préparer à apporter un soutien supplémentaire aux agriculteurs au cours de cette période.

“Il est intéressant de noter que l’année dernière, l’Agence nationale pour les infrastructures scientifiques et techniques (NASENI) a posé les fondations d’une usine de production de cellules solaires à Gora, dans l’État de Nasarawa. Nous espérons qu’en temps voulu, cette usine, lorsqu’elle sera opérationnelle, servira de source d’alimentation pour les besoins en pompes solaires dans l’environnement immédiat et au-delà.

“Compte tenu de votre formation d’ingénieur, nous serions également ravis que vous deveniez un formidable champion de la mécanisation de notre production agricole.

Comments are closed.