Le juge en chef de l’État d’Edo met en place un tribunal électoral municipal

130

Le juge en chef de l’État d’Edo, le juge Daniel Okungbowa, a constitué l’équipe d’appel chargée de traiter les questions soulevées par le Tribunal des requêtes électorales des gouvernements locaux (Local Government Election Petitions Tribunal).

Selon M. Benson Osazuwa, le greffier, le comité de trois personnes est présidé par le juge Emmanuel Ahamioje, tandis que les juges Nekpen Asemota et Nogi Imoukhuede en sont les membres.

Le tribunal a reçu 18 pétitions de candidats lésés du parti travailliste, LP, qui ont participé aux élections locales du 2 septembre 2023.

Deux tribunaux dirigés par les juges Terry Momodu et Rachel Ogbevoen, après avoir entendu les pétitions, les ont toutes rejetées et ont confirmé les victoires des candidats du PDP.

Selon les jugements, le parti travailliste et ses candidats n’ont pas pu prouver leur cas au-delà de tout doute raisonnable et n’avaient pas de motif solide pour renverser les résultats déclarés par la commission électorale indépendante d’Edo.

Le rapport indique que les pétitionnaires lésés ont allégué qu’il n’y avait pas eu d’élections dans les 18 zones de gouvernement local. Ils ont donc affirmé que les résultats n’auraient pas dû être déclarés.

Comments are closed.