La CENI révèle le nombre d’électeurs éligibles pour la répétition des élections dans l’Etat d’Enugu

145

La Commission électorale nationale indépendante (INEC) a déclaré que pas moins de 67 315 électeurs admissibles participeront aux nouvelles élections du 3 février dans l’État d’Enugu.

Le chef du département de l’éducation des électeurs et de la publicité de l’INEC, M. Rex Achumie, l’a fait savoir en parlant de la population électorale pour la répétition des élections.

M. Achumie a déclaré que le nouveau scrutin aurait lieu dans la circonscription fédérale d’Igbo-Eze North/Udenu et dans la circonscription d’État d’Enugu South (Urban) entre 8 heures et 14 heures 30, heure locale, le samedi 3 février.

Il a indiqué qu’un total de 173 unités de vote dans 25 zones d’inscription, connues sous le nom de “quartiers politiques”, seraient ouvertes pour la répétition des élections dans la circonscription fédérale d’Igbo-Eze North/Udenu et dans la circonscription d’État d’Enugu South (Urban).

Il a déclaré que pour la circonscription fédérale d’Igbo-Eze North/Udenu, il y aurait un nombre total de 62 697 électeurs éligibles dans 24 zones d’inscription et 165 unités de vote.

Le fonctionnaire de l’INEC a déclaré que pour la circonscription d’État d’Enugu South (Urban), il y aurait un nombre total de 4 618 électeurs éligibles dans une zone d’enregistrement (quartier politique) ainsi que huit unités de vote.

Il a indiqué que, tout comme pour les élections principales de 2023, tous les dispositifs technologiques de l’INEC seraient déployés : Le système bimodal d’accréditation des électeurs (BVAS) et le portail de visualisation des résultats électoraux de l’INEC (IReV).

M. Achumie a indiqué que toutes les règles et réglementations d’une élection normale s’appliqueraient et seraient respectées lors de la répétition du scrutin, assurant que tout électeur éligible qui se rendrait disponible avant 14h30 devrait voter et que son vote compterait.

“Le commissaire électoral résident (REC) de l’État d’Enugu, le Dr Chukwuemeka Chukwu, a travaillé 24 heures sur 24 pour garantir des élections sans accrocs en prenant des dispositions étanches et en rencontrant les différents acteurs du scrutin.

“L’INEC est prête à organiser de nouvelles élections libres, équitables et crédibles et nous avons commencé à nous préparer à temps, à partir du moment où la Cour d’appel a prononcé la tenue de nouvelles élections dans ces deux circonscriptions.

“Outre les réunions avec les différentes parties prenantes, nous avons fait une publicité massive en utilisant les radios locales et les publications dans les médias (en ligne et grand public) pour sensibiliser la population aux élections et à la nécessité d’y participer en masse.

“Nos agents électoraux au niveau des circonscriptions ont organisé des réunions et des sessions interactives avec les parties prenantes des élections et les habitants, et les ont sensibilisés à l’importance et à l’impact de la répétition des élections sur leur bien-être socio-économique”, a-t-il déclaré.

Il a exhorté les habitants des zones concernées à faire confiance à l’INEC et à venir voter en masse pour les candidats de leur choix lors de la nouvelle élection.

Comments are closed.