Edo 2024 : Le candidat au poste de gouverneur du PDP rencontre les parties prenantes et réconcilie les membres

117

Asue Ighodalo, candidat au poste de gouverneur du Parti démocratique populaire (PDP) pour les élections de septembre 2024 dans l’Etat d’Edo, a tenu une réunion avec les membres du Comité de travail de l’Etat du PDP, dans le but de réconcilier les membres du comité en conflit.

La réunion, à laquelle ont participé tous les membres du comité de travail du PDP de l’État d’Edo, s’est tenue à la résidence de Benin du président du PDP de l’État, le Dr Tony Aziegbemi.

La réunion a rassemblé tous les membres lésés du comité de travail de l’État.

Anthony Azigbemi, le vice-président, Harrison Omagbon, l’évêque Anthony Okosun, le vice-président central d’Edo, Ehis Destiny Oreye, Anthony Anenih et Akhere Ogbesia, entre autres.

Ighodalo, dans le cadre de sa campagne de paix, a rencontré lundi les dirigeants du parti à Agenebode, Fugar et Auchi, tous dans les zones de gouvernement local d’Etsako East, Central et West à Edo.

S’adressant aux journalistes peu après la réunion, M. Ighodalo a déclaré qu’il était présent à la réunion pour informer le comité de travail du PDP de l’État de son intention de se présenter au poste de gouverneur de l’État d’Edo.

Ighodalo a déclaré : “C’est la première fois en deux ans que le comité de travail du PDP de l’État d’Edo se réunit. Je suis ravi et heureux.

“Ma tâche est d’unifier le parti et d’implorer l’unification du parti à tous les niveaux dans l’État d’Edo”, a-t-il déclaré.

S’exprimant sur sa mission de gouvernance s’il est élu, M. Ighodalo a assuré que son administration construirait la meilleure économie possible, indépendamment de ce qui se passe au niveau national.

“Le gouverneur a fait du bon travail, il a posé des fondations larges et solides, nous devons construire sur cette base, nous devons envisager une économie inclusive qui répondrait aux besoins directs de la population”, a-t-il ajouté.

Tony Aziegbemi, président du PDP de l’État d’Edo, a félicité le candidat au poste de gouverneur pour la tenue de la réunion du comité de travail de l’État, déclarant que les malentendus au sein du parti appartenaient désormais au passé.

“Nous avons examiné les problèmes et nous avons conclu que la meilleure solution était de nous réunir.

“C’est seulement lorsque nous nous rassemblerons que nous pourrons nous assurer que l’héritage laissé par M. Obaseki ne sera pas effacé”, a déclaré M. Aziegbemi.

Prenant également la parole, M. Aghere Ogbesia a déclaré : “C’est la première fois que le comité de travail de l’Etat se réunit depuis deux ans.

“Il y a eu des désaccords et le parti s’est divisé en factions à cause d’idéologies différentes.

“Mais cela est inévitable en politique. Mais nous devons gérer ces différences pour le bien du parti et de ses membres”, a déclaré M. Ogbesia.

Selon M. Ogbesia, “je veux profiter de cette occasion pour féliciter Asue Ighodalo et le comité de travail de l’État pour avoir accepté de se réunir, à Dieu soit la gloire”.

Comments are closed.