La ministre nigériane des affaires humanitaires suspendue

Détails avec Temitope Mustapha, Abuja

437

Le président Bola Ahmed Tinubu a approuvé la suspension du ministre des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté, Dr Betta Edu, avec effet immédiat

Le président a émis cette directive lundi dans un communiqué signé par son porte-parole, Ajuri Ngelale.

La ministre suspendue doit également passer le relais au secrétaire permanent du ministère fédéral des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté, et le président lui demande en outre de coopérer pleinement avec les autorités chargées de l’enquête.

Le président Tinubu a également demandé au président de la Commission de lutte contre des crimes économiques et financiers (EFCC) de mener une enquête approfondie sur tous les aspects des transactions financières impliquant le ministère fédéral des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté, ainsi que d’autres agences impliquées.

Le communiqué indique que “conformément à son engagement déclaré de respecter les normes les plus élevées d’intégrité, de transparence et de responsabilité dans la gestion des richesses des Nigérians, le président Bola Tinubu suspend le ministre des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté, Dr Betta Edu, de ses fonctions avec effet immédiat”.

Le président a également chargé le groupe dirigé par le ministre de coordination de l’économie et le ministre des finances de réaliser un diagnostic complet de l’architecture financière et du cadre des programmes d’investissement social afin de réformer de manière concluante les institutions et les programmes concernés.

En outre, le président a aussi chargé un groupe dirigé par le ministre de coordination de l’économie et le ministre des finances de procéder, entre autres fonctions, à un diagnostic complet de l’architecture financière et du cadre des programmes d’investissement social afin de réformer de manière concluante les institutions et les programmes concernés dans un effort déterminé pour éliminer toutes les faiblesses institutionnelles au bénéfice exclusif des ménages défavorisés et pour regagner la confiance perdue de l’opinion publique dans l’initiative.

Ces directives du Président prennent effet immédiatement.

 

Comments are closed.