Sierra Leone: Koroma inculpé pour la tentative de coup d’Etat

143

L’ancien président Ernest Bai Koroma a été inculpé de trahison pour son implication présumée dans une tentative de coup d’État ratée en novembre, a déclaré mercredi le gouvernement de la Sierra Leone.

Selon un communiqué du ministère de l’Information et de l’Education civique, M. Koroma a également été inculpé de complicité de trahison, c’est-à-dire de dissimulation de la connaissance d’actes de trahison.

Le 26 novembre, des dizaines de tireurs ont lancé une attaque dans la capitale Freetown, au cours de laquelle ils ont pénétré dans l’armurerie principale de la Sierra Leone et dans une prison où la majorité des plus de 2 000 détenus ont été libérés.

Au moins 18 membres des forces de sécurité ont été tués au cours des affrontements. Plus de 50 suspects, dont des officiers militaires, ont été arrêtés jusqu’à présent. Les accusations portées contre Koroma ont été annoncées un jour après qu’une douzaine de personnes aient été inculpées pour des délits similaires en relation avec le coup d’État manqué.

Bien qu’il se soit officiellement retiré de la vie politique, Koroma reste une figure influente au sein de son parti politique et accueille souvent des hommes politiques de premier plan dans sa ville natale de Makeni.

La Sierra Leone connaît des tensions politiques depuis que le président Julius Maada Bio a été réélu pour un second mandat lors d’un scrutin contesté en juin. Deux mois après sa réélection, la police a déclaré avoir arrêté plusieurs personnes, dont des officiers supérieurs de l’armée, pour avoir prétendument planifié d’utiliser les manifestations “pour saper la paix”.

 

Avec Africanews

Comments are closed.