Un expert décrit les stratégies de sevrage de la dépendance à la caféine

réduire ou mettre fin à la dépendance à la caféine

155

M. Douglas Akuba, directeur général de Green Economy Alternative Africa et nutritionniste, a exposé les stratégies que les gens peuvent adopter pour réduire ou mettre fin à leur dépendance à la caféine.

Selon lui, la caféine est un médicament qui stimule et augmente l’activité du cerveau et du système nerveux. On la trouve dans de nombreuses boissons telles que le café, le thé, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes.

Le chocolat contient également de la caféine. Les boissons énergisantes contiennent souvent plus de caféine et de sucre que les boissons non alcoolisées.

La caféine est principalement utilisée comme stimulant cognitif léger pour augmenter la vigilance et l’attention.

La caféine est connue pour améliorer la concentration et l’attention, ce qui en fait un choix populaire pour les étudiants et les professionnels.

Selon M. Akuba, “lorsque la caféine n’est plus consommée, les individus peuvent éprouver des difficultés à se concentrer et se sentir moins lucides que d’habitude“.

Il a donc mis l’accent sur une approche progressive pour se défaire de cette dépendance et a recommandé une réduction stratégique de la consommation de caféine et l’adoption de méthodes alternatives pour augmenter l’énergie afin de gérer les symptômes de sevrage.

Selon lui, l’arrêt brutal de la caféine peut entraîner de nombreux symptômes, les maux de tête étant les plus fréquents.

L’irritabilité et la baisse d’énergie sont également fréquentes, car la caféine agit comme un stimulant de l’humeur et un stimulant de l’énergie.

M. Akuba souligne qu’une réduction réfléchie de la consommation de caféine est préférable à un arrêt soudain.

Il ajoute que “l’hydratation, grâce à une consommation abondante d’eau, peut aider à soulager les symptômes tels que les maux de tête et la constipation pendant cette transition“.

Pour ceux qui explorent des options énergétiques sans caféine, la pratique d’activités physiques, d’exercices de respiration, le maintien d’une alimentation équilibrée en mettant l’accent sur les légumes, les fruits et les légumes de saison sont autant d’éléments qui peuvent aider à réduire la consommation de caféine.
un régime alimentaire équilibré mettant l’accent sur les légumes, et passer du temps avec la nature sont de bonnes alternatives.

Comments are closed.