Un groupe demande au gouvernement de se pencher sur le sort des enfants handicapés

76

Une organisation non gouvernementale (ONG), Initiative pour l’intégrité et le développement des femmes handicapées (WDIDI) dans l’État de Bauchi, a exhorté le gouvernement à se pencher sur le sort des enfants handicapés, en particulier dans les domaines de l’éducation et des services de santé.

Elle a également exhorté le gouvernement fédéral et les gouvernements des États à envisager de déployer davantage d’efforts pour donner aux enfants handicapés des droits égaux à l’éducation et aux services de santé.

Elle a déclaré : “Un grand nombre d’enfants vivent avec des handicaps ; ils constituent le groupe d’enfants le plus marginalisé et le plus exclu. Ils sont souvent oubliés dans l’action humanitaire en raison des ressources limitées, et la plupart d’entre eux ne vont pas à l’école”.

Yahaya a ajouté que même lorsque les enfants handicapés sont inscrits à l’école, ils sont souvent exclus de l’apprentissage car le programme n’est pas adapté à leurs besoins.

La directrice exécutive a souligné que l’accès aux soins de santé est un droit humain fondamental, mais que les enfants handicapés se heurtent généralement à des obstacles plus importants que le reste de la population pour accéder aux services de santé.

Selon elle, “il est particulièrement important de comprendre l’accès des personnes handicapées aux établissements de santé, car ces connaissances peuvent éclairer les politiques, les pratiques cliniques et les plans d’avenir du gouvernement”.

Comments are closed.