2024: l’État d’Oyo s’engage à achever les projets d’infrastructure

Rapport signé Olubunmi Osoteku

514

Le gouverneur de l’État d’Oyo, Seyi Makinde, a sollicité le soutien du peuple dans la mesure où qu’il s’engage à achever toutes les constructions de routes et autres projets d’infrastructure et à prendre des décisions difficiles qui apporteront la prospérité au peuple.

M. Makinde, qui a fait cette promesse dans son discours du Nouvel An aux habitants de l’État, lundi soir, a fait remarquer que l’État avait été très actif en matière d’investissements, promettant que les habitants verraient, au cours de la nouvelle année, comment sa priorité était centrée sur eux.

“L’État est impatient d’accueillir de nouvelles industries pendant que je mets en service le centre agro-industriel pilote de Fasola et que je commence à travailler sur le centre agro-industriel d’Eruwa, tout en espérant tirer des revenus du secteur des minéraux solides et achever le premier projet d’énergie indépendant de l’État au cours de la nouvelle année.

”Cette année, nous espérons achever d’autres projets routiers à savoir la construction de la route Iseyin-Fapote-Ogbomoso de 76,67 km et la reconstruction de la route Ido-Eruwa de 38 km.

”Nous allons également reconstruire et réhabiliter d’autres voies de desserte dans l’État d’Oyo.

”Nous sommes impatients d’accueillir des investisseurs dans notre secteur touristique, car nous cherchons à revitaliser le centre culturel d’Ibadan et les jardins d’Agodi, tout en ouvrant les lacs Eleyele et Iyake à Ado-Awaye à l’intérêt des investisseurs”, a-t-il révélé.

Évaluation

Selon le gouverneur, les sept derniers mois sous le projet baptisé Omituntun 2.0 avaient été difficiles, suite à la suppression des subventions pétrolières et la fixation du taux de change du naira au dollar, qui ont eu des répercussions sur l’économie et la population, révélant que son administration avait, au cours des derniers mois, pris des mesures montrant qu’elle continuait à accorder la priorité à la population.

“Nous avons mené des actions dans le cadre du programme SAfER (Sustainable Actions for Economic Recovery) qui a permis d’apporter une aide immédiate aux populations les plus pauvres à travers les programmes d’aide alimentaire.

”Nous avons également étendu ces mesures aux retraités et aux fonctionnaires. Nous avons mis en place des prêts à faible taux d’intérêt pour nos commerçants, nos hommes et femmes de marché, nos jeunes agro-entrepreneurs et nos petits exploitants agricoles”, a-t-il expliqué.

Le gouverneur Makinde a également affirmé que son gouvernement avait distribué des céréales et d’autres intrants aux petits exploitants agricoles, payé une assurance maladie pour les retraités et d’autres personnes défavorisées de la société, et fourni des transports à bas prix, grâce aux bus Omituntun, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur d’Ibadan.

“Nous savons que cela ne suffit pas, car les taux d’inflation continuent d’augmenter. C’est pourquoi, alors que nous arrivons à mi-parcours de notre première année de mandat Omituntun 2.0, le moment est propice pour vous rappeler que notre administration a été conçue pour des périodes comme celle-ci. La mise en œuvre de notre budget 2024 de relance économique servira à renforcer les réformes que nous introduisons pour sécuriser davantage notre économie”, a intimé M. Makinde.

Le gouverneur s’est dit convaincu qu’en suivant le plan économique de l’État, avec l’aide de Dieu et le soutien du peuple, son administration mettrait l’État sur la carte pour toutes les bonnes raisons, promettant de continuer à prendre des décisions qui rendraient les citoyens fiers d’être originaires de l’État d’Oyo.

“Nous vous implorons de travailler avec nous pendant que nous cherchons à ramener la santé dans l’État en appliquant l’État de droit. Il sera impossible d’appliquer les lois sans marcher sur les pieds. Je nous invite tous à avoir une vision d’ensemble : un État où les investisseurs et les touristes seront heureux de venir s’installer parce qu’ils savent qu’ils peuvent s’y sentir en sécurité.

Puisse 2024 être l’année où les choses changeront pour de bon pour nous tous !

Longue vie à l’État d’Oyo !

Longue vie à la République fédérale du Nigéria”, a-t-il conclu.

Comments are closed.