Soutenir les politiques de l’administration du président Tinubu, la NOA exhorte les Nigérians

Samuel Okocha, Abuja

119

L’Agence nationale d’orientation (NOA) a appelé les Nigérians à soutenir les politiques, les programmes et les activités de l’administration dirigée par M. Tinubu en 2024, dans le cadre des efforts visant à stimuler la croissance et le développement du pays le plus peuplé d’Afrique.

Le directeur général de la NOA, Mallam Lanre Issa-Onilu, a rassuré les Nigérians sur le fait que le secteur financier national est en train d’être repositionné pour répondre à l’aspiration du pays à une économie de mille milliards de dollars, qui bénéficierait à tous les Nigérians dans un cadre économique inclusif.

M. Issa-Onilu a révélé que l’administration actuelle avait lancé plusieurs politiques, programmes et activités pour faire en sorte que le Nigéria retrouve sa place de choix parmi les nations du monde.

“La suppression des subventions pétrolières a libéré l’économie nigériane de l’emprise débilitante d’un régime de subventions douteux, ce qui a permis de réaliser des économies à réinvestir dans des secteurs essentiels”, a-t-il informé.

M. Issa-Onilu a également mentionné la refonte de l’architecture de la sécurité nationale du Nigéria avec la nomination de nouveaux chefs de sécurité, ce qui a permis d’intensifier les attaques contre les acteurs non étatiques qui troublent notre nation dans l’ensemble du pays.

Il a également souligné la création d’un ministère de l’économie marine et bleue, qui constitue une étape décisive vers l’exploitation du grand potentiel de l’économie bleue du Nigéria.

“Ces mesures, associées à la revitalisation de notre secteur des minéraux solides grâce à un leadership efficace et proactif, aux nouvelles initiatives en matière d’agriculture de saison sèche et au soutien apporté aux agriculteurs, conduiront à la diversification souhaitée de notre économie”, a-t-il précisé.

M. Issa-Onilu a également déclaré que le gouvernement souhaitait mettre un terme aux grèves des professeurs universitaires: ASUU.

“C’est l’une des raisons pour lesquelles le président a signé la loi sur les prêts aux étudiants, a accédé au souhait de l’ASUU de retirer les universités de l’IPPIS et travaille avec les parties prenantes pour accorder l’autonomie aux universités publiques”, a souligné M. Issa-Onilu.

L’appel au soutien de la NOA intervient pendant que le Nigéria entame une année 2024 prometteuse, l’administration actuelle s’efforçant de faire en sorte que le pays retrouve sa place de choix parmi les nations du monde.

Comments are closed.