Le Nigéria promet une action rapide en matière de politiques fiscales et d’impôts

Détails avec Temitope Mustapha, Abuja

152

Le leader du Nigéria, le président Bola Ahmed Tinubu, a fait valoir que son administration mènera une course contre la montre pour s’assurer que toutes les réformes des politiques fiscales et budgétaires qui doivent être mises en place soient codifiées et simplifiées afin de garantir un environnement libre pour les entreprises.

Il a fait cette déclaration ce lundi 1er janvier 2024 lors de son discours du Nouvel An aux Nigérians.

Le président Tinubu a réaffirmé qu’il supprimerait tous les obstacles qui entravent la compétitivité des entreprises dans le pays et qu’il n’hésiterait pas à éliminer toute entrave sur son chemin pour faire du Nigéria une destination de choix pour les investissements locaux et étrangers.

“En cette nouvelle année, nous allons nous lancer dans une course contre la montre pour faire en sorte que toutes les réformes des politiques fiscales que nous devons mettre en place soient codifiées et simplifiées afin de garantir que l’environnement des entreprises ne détruise pas de valeur. Lors de chacun de mes voyages à l’étranger, le message que j’ai adressé aux investisseurs et autres hommes d’affaires a été le même. Le Nigéria est prêt et ouvert aux affaires.

“Je combattrai tous les obstacles qui entravent la compétitivité des entreprises au Nigeria et je n’hésiterai pas à supprimer tous les obstacles qui nous empêchent de faire du Nigéria une destination de choix pour les investissements locaux et étrangers”.

Le président a souligné que c’est pour ces raisons qu’il a mis en place une unité de coordination, d’évaluation, de suivi et de mise en œuvre des politiques au sein de la présidence, afin de veiller à ce que les résultats de la gouvernance améliorent les conditions de vie des Nigérians.

“Nous avons fixé les paramètres de l’évaluation. Au cours du premier trimestre de cette nouvelle année, les ministres et les chefs d’agence qui ont un avenir dans l’administration que je dirige continueront à se manifester.”

Sécurité alimentaire

S’exprimant sur l’approvisionnement, la sécurité et l’accessibilité alimentaire, le président Tinubu a révélé que le gouvernement fédéral allait intensifier ses plans visant à cultiver 500 000 hectares de terres agricoles à travers le pays pour cultiver du maïs, du riz, du blé, du millet et d’autres cultures de base.

Le président a indiqué que le gouvernement avait lancé l’agriculture de saison sèche sur 120 000 hectares de terres dans l’État de Jigawa en novembre dernier, dans le cadre du programme national de développement du blé.

Comments are closed.