La hausse du budget: les agences gouvernementales vont augmenter leurs revenus en 2024

Proposs recueillis par Gloria Essien, Abuja

155

La Chambre basse affirme que les entreprises publiques se sont engagées à augmenter leurs revenus au cours de l’année fiscale 2024.

Le président de la commission des crédits de la Chambre, Hon Abubakar Bichi, a fait cette révélation à Abuja.

Il a expliqué la raison de l’augmentation des estimations du projet de loi de finances, affirmant que les agences génératrices de revenus se sont engagées à augmenter considérablement leurs recettes en 2024 pour soutenir le budget.

“Nous avons eu une réunion avec les administrations publiques et nous pensons que leurs propositions ne sont pas suffisantes. Ils ont accepté d’augmenter leurs recettes”, a révélé M. Bichi.

“C’est ainsi que nous sommes en mesure d’obtenir les 1,2 mille milliards que nous avons appliqués au capital.”

M. Bichi a ajouté que l’augmentation du budget dans le projet de loi de finances est allouée à la composante capital plutôt qu’aux dépenses récurrentes.

“C’est la première fois que le capital est plus important que les dépenses récurrentes”, a-t-il insisté.

“Je pense que ce budget est brillant et que les Nigérians en verront les effets.”

Réunion publique

Hon Bichi a évoqué qu’une réunion publique d’une journée avait été organisée et que les citoyens avaient contribué au projet de loi de finances, et que le comité conjoint de l’Assemblée nationale sur les crédits avait travaillé en étroite collaboration avec l’exécutif sur le budget.

Il a noté que sur les 28 000 milliards de nairas, 1 742 786 788 150 nairas sont alloués aux transferts statutaires, les dépenses récurrentes s’élèvent à 8 768 513 380 852 nairas, les dépenses en capital s’élèvent à 9 995 143 298 028 nairas et le service de la dette est fixé à 8 270 960 606 831 nairas.

La commission des crédits a exigé des agences qu’elles augmentent leurs recettes.

Au cours de la défense du budget, l’honorable Bichi a demandé au contrôleur général (CG) du Service des douanes du Nigéria (NCS), M. Adewale Adeniyi, d’augmenter l’objectif de recettes de l’agence pour 2024 à 6 mille milliards de N au lieu des 5,79 mille milliards de N proposés, en soulignant que le gouvernement a besoin d’argent pour financer plusieurs projets.

Le président de la commission des crédits a également exhorté la Commission de régulation du pétrole de l’amont et de l’aval du Nigéria (NUPRC) à augmenter son objectif de recettes à 6 000 milliards de nairas au lieu des 5 600 milliards de nairas proposés.

Les législateurs ont adopté un budget record de 28 700 milliards de nairas pour 2024.

Le budget a été augmenté de 1,27 mille milliards de nairas.

Le gouvernement fédéral avait proposé la somme de 27,5 mille milliards de nairas comme budget prévisionnel pour l’année 2024.

Comments are closed.