Approbation d’un plan de financement extérieur allant de 7,4 milliards de dollars et de 100 millions d’euros

Détails avec Lekan Sowande, Abuja

188

Le Sénat nigérian a approuvé la demande du président Bola Tinubu concernant le plan de financement extérieur 2022-2024 de 7,4 milliards de dollars et 100 millions d’euros.

Cette décision fait suite à la présentation et à l’adoption du rapport du Comité sur la dette locale et étrangère lors de la séance plénière de samedi, par le vice-président, le sénateur Haruna Manu (PDP-Taraba).

Le sénateur Manu, en présentant le rapport, a révélé que la commission a noté avec la plus grande importance les préoccupations sincères et très sérieuses des Nigérians concernant le niveau et la durabilité, la capacité de service des activités d’emprunt de la nation au cours de la dernière décennie.

Il a ajouté que les chiffres du service de la dette constituent une énorme ponction sur les recettes du pays, dans la mesure où ils représentent plus de 30 % de ses dépenses dans le budget annuel.

Le sénateur Manu a réitéré qu’en raison de l’insuffisance des recettes annuelles de la nation par rapport à son besoin de développement rapide des infrastructures et du capital humain, l’Assemblée nationale a dû adopter chaque année un budget déficitaire.

Il a ajouté que cela nécessitait de recourir à l’emprunt pour financer le déficit du budget.

Le sénateur Manu a indiqué que la demande d’emprunt soumise à l’approbation de l’Assemblée nationale était proposée auprès de diverses institutions financières.

Dans une lettre adressée au Sénat, le président Tinubu a révélé que le Conseil exécutif fédéral de l’ancien président Muhammadu Buhari avait approuvé la facilité de prêt le 15 mai 2023 pour financer la santé, l’éducation, les infrastructures, l’agriculture, l’insécurité et d’autres secteurs.

Selon lui, les projets proposés sont pour la plupart des projets et des programmes en cours pour lesquels des fonds externes ont été dépensés dans le passé, y compris des prêts.

“Les projets ont un effet multiplicateur important sur la croissance économique grâce au développement des infrastructures, à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté, ainsi qu’à la stimulation des activités commerciales et d’ingénierie. Les projets génèrent également des recettes fiscales conséquentes payables au gouvernement en raison des activités productives.

“Les commissions ont constaté que la Banque mondiale a exprimé sa volonté de fournir des fonds pour améliorer la fiabilité de l’approvisionnement en électricité, assurer la viabilité financière et fiscale, renforcer la responsabilité et veiller à ce que toutes les capacités existantes connectées au réseau soient utilisées pour fournir davantage d’électricité. Les projets sont également destinés à améliorer l’administration foncière étatiques, l’environnement favorable aux entreprises et le partenariat public-privé”.

Recettes des voies et moyens
De même, le Sénat a approuvé rapidement la titrisation du solde de 7,3 mille milliards de nairas de recettes de voies et moyens dans le Fonds de revenu consolidé (CRF) du Nigéria.

Cette approbation fait suite à l’examen rapide de la demande d’approbation formulée par le président Bola Tinubu dans une lettre adressée au président du Sénat, Godswill Akpabio, et lue en séance plénière.

Le Sénat a également confirmé les nominations par le président Bola Tinubu des commissaires exécutifs de la Commission de régulation du pétrole de l’amont nigérian (NUPRC).

Ceci fait suite à l’adoption du rapport de la commission mixte sur l’amont pétrolier sur la sélection des candidats.

Les candidats confirmés sont Bashir Indabawa Nord-ouest , commissaire exécutif chargé de l’exploration et de la gestion des terrains. Kelechi Ofoegbu , Sud-est, commissaire exécutif, services généraux et administration. Enorense Amadasu , Sud-sud , commissaire exécutif, développement et production. Babajide Fasina, Sud-ouest, commissaire exécutif, chargé de la régulation économique et de la planification stratégique.

Le Sénat a ensuite ajourné la séance plénière au 23 janvier 2024.

Comments are closed.