Le gouvernement fédéral promet de continuer à créer un environnement favorable aux entreprises

Détails avec Rahila Lassa, Abuja

82

Le gouvernement fédéral affirme qu’il continuera à créer un environnement propice à la prospérité des entreprises.

Le Secrétaire permanent, Bureau des fonctions spéciales, Bureau du chef de la fonction publique de la Fédération, Engr. Farouq Yabo, a déclaré cela lors d’un atelier sur la mise en œuvre des ordres exécutifs (E.O.) 001, 002 et 003 pour les chefs d’unités Servicom, à l’échelle du service, qui s’est tenu à Abuja, au Nigéria.

Selon lui, l’émission des ordres exécutifs 001, 002 et 003 aux ministères, aux départements extra-ministériels et aux agences, promouvra la transparence et l’efficacité dans l’environnement commercial nigérian.

“Le 18 mai 2017, le président par intérim du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo (SAN), a publié les décrets 001, 002 et 003 aux MDA pour promouvoir la transparence et l’efficacité dans les affaires du Nigeria et assurer une mise en œuvre efficace du budget, ainsi que pour soutenir le contenu local dans les marchés publics”.

Il a indiqué que la mise en œuvre de ces ordonnances revêtait une importance stratégique pour le gouvernement fédéral, car le pays cherche à créer un environnement favorable aux entreprises, à promouvoir la transparence et l’efficacité, à favoriser la diversification économique, à promouvoir les industries locales et à stimuler la croissance de l’économie nationale.

Pour atteindre les objectifs susmentionnés, le secrétaire permanent a souligné que tous les MDA étaient tenus d’adhérer strictement aux dispositions des décrets exécutifs telles qu’elles figurent dans les lignes directrices pour la mise en œuvre et que les décrets spécifiaient divers délais pour la mise en œuvre.

“Il est également attendu des MDA qu’ils fassent des déclarations en temps voulu au Bureau du Secrétaire du Gouvernement de la Fédération (OSGF) et à l’OHCSF dans la mesure où cela affecte les fonctions de leurs organisations respectives”.

Engr. Yabo a également déclaré que pour stimuler la mise en œuvre et l’opérationnalisation de l’E01 par les ministères, le chef du service de la Fédération (HoSF) et le secrétaire par intérim du gouvernement de la Fédération (SGF) ont été chargés par le président par intérim d’organiser des ateliers de formation pour les différents cadres, en commençant par les chefs d’agences.

Il a noté qu’à la suite des circulaires publiées par l’OHCSF et l’OSGF et de l’atelier inaugural qui s’est tenu le 30 mai 2017, les MDA ont été mandatés pour soumettre leurs plans d’opérationnalisation (OP) aux deux bureaux.

“Les MDA qui ne se sont pas encore conformés au contenu de la circulaire doivent le faire de toute urgence, ajoutant que les secrétaires permanents et les chefs d’agence qui ont besoin d’ateliers doivent se concerter avec leur équipe d’exécution pour organiser de tels ateliers, par groupes.

“Le Secrétariat de l’environnement commercial favorable (EBES) va parrainer les MDA actuellement liés aux travaux du Conseil présidentiel de l’environnement commercial favorable (PEBEC) et le Bureau des réformes du service public (BPSR) va également aider l’EBES à faciliter ses travaux”. Il a ajouté.

M. Yabo a souligné qu’avant les ateliers, les MDA sont tenus de soumettre leurs OP à l’OHCSF, à l’OSGF et à l’EBES, au moins une semaine à l’avance, afin de permettre l’examen des documents, qui devraient comprendre les accords sur les niveaux de service, le mécanisme d’interface avec les clients et la stratégie de communication.Le secrétaire permanent a donc ajouté qu’en collaboration avec l’EBES et l’équipe SERVICOM (Service Compact) du gouvernement fédéral, l’OHCSF et l’OSGF suivront et classeront les MDA en fonction de leur niveau de conformité à la norme E01.

Comments are closed.