Le gouvernement de l’État d’Ogun met en garde les employeurs contre les retards de déclaration d’impôts

115

Le gouvernement de l’État d’Ogun, par l’intermédiaire des services fiscaux internes de l’État, a averti les employeurs et les employés de l’État de déposer leurs déclarations d’impôts Pay As You Earn pour l’année 2023 au plus tard le 31 janvier 2024.

Dans une déclaration à Abeokuta, le président exécutif du service des recettes internes de l’État d’Ogun, M. Olugbenga Olaleye, a déclaré que le non-respect de la directive entraînerait le paiement d’une pénalité.

Il a déclaré que les employeurs de main-d’œuvre et les employés résidant dans l’État étaient tenus de déposer leurs déclarations fiscales 2023 PAYE au plus tard le 31 janvier, ajoutant que le non-respect de cette obligation entraînerait une pénalité de 5 000 N.

“Conformément aux dispositions de l’article 81(1-3) de la loi sur l’impôt sur le revenu des personnes physiques, 2011, telle qu’amendée, et du paragraphe 10 des règlements de 2002 sur les cotisations sociales, tous les employeurs de main-d’œuvre ayant des employés résidant dans l’État d’Ogun, qu’il s’agisse d’entreprises ou d’organisations privées, sont légalement tenus de déposer leurs déclarations de cotisations sociales pour 2023 au plus tard le 31 janvier 2024. En cas de non-respect de cette obligation, une sanction sera appliquée en cas de condamnation”, a-t-il déclaré.

Olaleye les a exhortés à faire le nécessaire en se connectant avec leurs identifiants de connexion en tant qu’agents fiscaux existants sur le site Web de l’agence, “tandis que les agents fiscaux qui doivent encore s’inscrire sont censés s’inscrire sur le site Web en fournissant les informations requises pour obtenir les identifiants de connexion dans leur adresse e-mail enregistrée.”

Comments are closed.