Les Nigérians invités à prier pour le succès du président Tinubu

Rapport signé Qazim Akinreti, Lagos

184

Les Nigérians ont été invités à prier pour que les programmes de réforme du président Bola Ahmed Tinubu soient mis en œuvre avec succès en vue d’un développement durable du pays.

Le ministre de l’environnement, Dr Ishaq Salako, a lancé cet appel lors de la 69e conférence islamique annuelle de l’Ahmadiyya Muslim Jamaat Nigeria à Ilaro, dans l’État d’Ogun, au Sud-ouest du Nigeria.

S’exprimant sur la manière dont les musulmans peuvent jouer un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique au Nigéria et dans le monde, Dr Salako a cité le livre saint de l’islam, le Coran, chapitre 21, verset 32, sur la préservation de la couche d’ozone, pour étayer son appel.

Il a rappelé que les musulmans conscients devaient protéger l’environnement à tout moment, citant le Coran en ces termes : “Nous avons fait du ciel un plafond protégé, mais ils se détournent de ses signes.”

Selon lui, une partie du programme de réforme du président Tinubu incluait la stabilité de l’environnement, en particulier la réduction des émissions de combustibles fossiles avec l’introduction de véhicules électriques et d’autobus au GNC.

Le ministre de l’environnement a ajouté que le gouvernement tiendrait sa promesse de protéger l’environnement dans la limite des ressources disponibles.

Dr Ishaq Salako a félicité la communauté musulmane Ahmadiyya pour avoir maintenu l’héritage de la formation morale et spirituelle des jeunes et des moins jeunes par le biais de la conférence islamique annuelle depuis 69 ans.

Il s’est souvenu de ses jeunes années lorsqu’il participait à la conférence islamique annuelle de l’Ahmadiyya Muslim Jamaat à Lagos, au Firmer Muslim Teacher Training College, à Surulere.

Selon ses propres termes : “L’écoute de diverses questions d’actualité sur l’islam et les défis contemporains dans l’espace mondial a enrichi son sens de l’engagement envers les valeurs islamiques et le service à l’humanité. Qu’Allah bénisse leurs âmes. Venir à Ilaro pour la 69e Jalsa salana – conférence islamique est un bon retour à la maison.”

Il a ajouté que le thème de la conférence de cette année, Taqwa: voie vers la justice et la paix, est symbolique de la volonté de relever les défis de l’insécurité et d’autres vices sociaux dans la société.

Coexistence pacifique

Le commissaire de l’État d’Ogun pour le gouvernement local et les affaires de chefferie, le prince Ganiyu Oladunjoye Hamzat, qui représentait le gouverneur de l’État d’Ogun, a apprécié le soutien de l’Ahmadiyya Muslim Jamaat Nigeria à la coexistence pacifique entre les groupes religieux dans l’État et à la réélection du prince Dapo Abiodun pour un second mandat lors des dernières élections générales au début de l’année.

Le prince Dapo Abiodun s’est rendu au rassemblement islamique Ahmadiyya pour solliciter son soutien en décembre 2022.

Il avait alors promis de fournir un transformateur électrique et de construire une route circulaire dans l’enceinte de la conférence.

Le Prince Ganiyu Hamzat a réitéré l’engagement du gouverneur de l’Etat d’Ogun à tenir sa promesse, expliquant que le transformateur électrique a été attribué et que la route circulaire sera bientôt mise en service.
La première mesure palliative pour la route a été prise avant le début de la conférence islamique.

De même, le commissaire aux devoirs spéciaux de l’État de Kogi, l’honorable Ismail Adesayo Yahaya, a exhorté les fidèles musulmans à participer activement à la vie politique afin de faire preuve d’un caractère exemplaire dans la gouvernance à tous les niveaux au Nigéria.

En tant que membre du groupe musulman Ahmadiyya et fonctionnaire, il a fait preuve d’une bonne conduite dans la gouvernance de l’État de Kogi.

Il a profité de l’occasion pour apprécier le soutien du gouverneur Dapo Abiodun en tant que chef de file de la campagne pour le poste de gouverneur lors des dernières élections dans l’État de Kogi, où son parti, le All Progressives Congress (APC), est sorti vainqueur.

Il a remercié le gouverneur Yaya Bello de lui avoir donné l’occasion de servir le peuple.

Il a également plaidé en faveur des initiatives de coexistence pacifique prises par le gouvernement et les groupes religieux dans le pays.

Inculquer la crainte de Dieu

L’Amir Ahmadiyya Muslim Jamaat Nigeria, Alhaji Alatoye Folorunso Azeez, dans son discours d’ouverture de la conférence, a souligné la nécessité pour le gouvernement et le peuple d’inculquer la crainte de Dieu dans la gouvernance.

Il a lu le message de bonne volonté du leader mondial de la communauté musulmane Ahmadiyya, Hazrat Mosroor Ahmad, Khalifatul Masih, V, du Royaume-Uni.

Six conférences ont été présentées par des érudits islamiques de la communauté Ahmadiyya à travers le Nigéria, couvrant divers sujets tels que la voie vers la justice et la paix, Khilaffat-e-Ahmadiyya : le hanbiger de la justice et de la paix dans les derniers jours, Hazrat Khalid Bin Waleed et Hazrat Mufti Muhammad Sadiq Sahib, deux exemples pieux de Taqwa et de dévouement, Hazrat Khadijah et Hazrat Nusrat Jahan Begum Sahiba : deux dames pieuses d’un grand sacrifice.

Douze prix académiques ont été décernés à divers membres du jamaat qui ont excellé dans les domaines académiques, qu’il s’agisse de l’obtention d’un poste de professeur, d’un doctorat ou d’une maîtrise en science des données, en microbiologie ou en environnement, entre autres. Plus de 30 000 délégués et invités ont participé à la conférence.

 

Comments are closed.