L’Arabie saoudite se classe au deuxième rang de l’indice de développement des TIC

L’indice de développement des TIC (IDI)

147

L’Arabie saoudite a obtenu la deuxième place sur l’indice de développement des TIC (IDI) parmi les pays du G20, selon le dernier classement publié par l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L’indice de l’UIT évalue les progrès accomplis par les pays dans la réalisation des objectifs de développement durable liés aux technologies de l’information et de la communication. Il mesure l’infrastructure, l’accessibilité financière, les compétences et l’utilisation.

L’UIT a noté que, “Basé sur une nouvelle méthodologie développée à travers un processus inclusif et itératif, l’indice de développement des TIC 2023 couvre 169 économies et vise à évaluer la mesure dans laquelle la connectivité est universelle et significative dans le monde entier.”

L’Arabie saoudite a obtenu 94,9 points, progressant de 10 places par rapport à l’année dernière et dépassant la moyenne mondiale de 72,8 points, selon l’indice de développement des technologies de l’information et de la communication de l’UIT.

Les États-Unis sont arrivés en tête de l’indice avec 96,6 points. D’autres pays du G20, dont le Royaume-Uni et le Japon, ont également été placés en dessous de l’Arabie saoudite, avec respectivement 92,8 et 92 points.

Dans un communiqué, la Commission saoudienne des communications et des technologies de l’information (CITC) a déclaré que l’indice mettait en évidence l’engagement du Royaume à développer son infrastructure et ses services TIC afin de stimuler la croissance économique et de créer des opportunités. Il considère le marché saoudien des TIC comme le plus important et celui qui connaît la plus forte croissance dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

L’IDI reflète la solide infrastructure TIC de l’Arabie saoudite et les services abordables et fiables, qui contribuent directement au développement de l’économie numérique nationale, attirent les investissements et augmentent la taille du marché TIC saoudien“, a déclaré le CITC dans son communiqué.

Selon le CITC, l’Arabie saoudite a un taux de pénétration de l’internet de 99 %, et les investissements totaux dans le secteur ont atteint 93 milliards de francs suisses (24,79 milliards de dollars) au cours des six dernières années.

L’indice de développement des TIC suit les économies de 169 pays afin de mesurer leurs progrès en matière de services TIC à l’aide de deux piliers principaux : la “connectivité universelle” et la “connectivité utile“.

Dans son rapport, l’UIT a également évalué des facteurs tels que la fourniture d’une infrastructure de haute qualité et le maintien d’un internet sécurisé pour tous.

Depuis 2016, l’Arabie saoudite a mis en place une procédure de numérisation appelée Stratégie nationale pour la transformation numérique

Elle en est actuellement à sa dernière étape, la Smart Government Strategy, qui vise à créer une nouvelle expérience gouvernementale transparente pour les bénéficiaires d’ici 2024.

Comments are closed.