Chine: lancement de nouveaux satellites météorologiques

58

La Chine a réalisé une avancée notable en matière d’exploration spatiale et de capacités météorologiques en lançant avec succès quatre nouveaux satellites météorologiques Tianmu-1.

Les quatre satellites, appelés 11, 12, 13 et 14, ont été lancés avec succès depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, situé dans le nord-ouest de la Chine, à 9 heures, heure de Pékin, le 25 décembre 2023.

Les satellites, qui ont été lancés à bord d’une fusée Kuaizhou-1A, ont atteint avec succès leurs orbites prédestinées.

Cette étape représente une avancée significative dans le renforcement de la capacité de la nation à surveiller et à comprendre les modèles météorologiques, contribuant ainsi à l’amélioration des prévisions et de la recherche météorologiques.

Services de données météorologiques
Les satellites Tianmu-1 sont conçus pour fournir des services commerciaux de données météorologiques, jouant ainsi un rôle crucial dans l’amélioration de la capacité de la Chine à surveiller les conditions atmosphériques mondiales.

Cette avancée significative dans le domaine de la science et de la technologie météorologiques devrait profiter à divers secteurs, notamment l’agriculture, l’aviation, les opérations maritimes et la gestion des catastrophes.

Les données complètes et en temps réel recueillies par ces satellites permettront de surmonter les limitations géographiques et les problèmes d’accessibilité, ce qui améliorera la surveillance et les prévisions météorologiques.

Constellation de satellites Tianmu-1
La constellation de satellites Tianmu-1, qui comprend désormais ces derniers ajouts, a fait l’objet d’un développement, les lancements précédents ayant eu lieu tout au long de l’année. Les lancements précédents comprenaient les satellites Tianmu-1 01 et 02 le 9 janvier, les satellites 03-06 le 22 mars, et les satellites 07-10 le 20 juillet.

L’objectif principal de la constellation est d’accumuler en permanence des données complètes sur l’atmosphère, les océans et l’ionosphère à travers le monde. Le lancement réussi du dernier groupe de satellites témoigne de l’engagement indéfectible de la Chine en faveur du développement et des applications pratiques de l’exploration spatiale.

Observation météorologique dans l’espace
Ce dernier lancement marque également la 23e mission de vol des fusées porteuses Kuaizhou-1A, soulignant l’engagement continu de la Chine à étendre son réseau d’observation météorologique dans l’espace.

Grâce au déploiement réussi des satellites météorologiques Tianmu-1, la Chine ne fait pas seulement la démonstration de ses capacités avancées en matière d’exploration spatiale, elle contribue également au progrès mondial des sciences et des technologies météorologiques.

Comments are closed.