Nomination de 11 juges à la Cour suprême: le président Tinubu s’adresse au Sénat

Narration de Lekan Sowande, Abuja.

111

Le président Bola Ahmed Tinubu a demandé au Sénat de confirmer la nomination de onze juges de la Cour suprême.

La demande du président Tinubu est contenue dans une lettre adressée au président du Sénat Godswill Akpabio et lue en séance plénière mercredi.

Dans cette lettre, le président nigérian a déclaré que la demande était conforme à la section 231, sous-section 2, de la Constitution de 1999 de la République fédérale du Nigeria, telle qu’amendée.

Le Conseil national de la magistrature (CNM), dirigé par le président de la Cour suprême du Nigéria, a recommandé les onze candidats au président Tinubu.

Le CNM a fait cette recommandation après avoir reçu une liste de 22 candidats pour occuper les postes vacants à la Cour suprême.

Les candidats doivent être approuvés par le Sénat avant de pouvoir prêter serment en tant que juges de la Cour suprême.

Les juges recommandés sont Haruna Simon Tsammani (Nord-est), qui a présidé la Cour des requêtes de l’élection présidentielle; Moore Aseimo Adumein (Sud-sud), Jummai Hannatu Sankey (Nord-centre), Chidiebere Nwaoma Uwa (Sud-est), et Chioma Nwosu-Iheme (Sud-est).

La liste des autres juges comprend Obande Festus Ogbuinya (Sud-est), Stephen Jonah Adah (Nord-centre), Habeeb Adewale Abiru (Sud-ouest), Jamilu Yammama Tukur (Nord-ouest), Abubakar Sadiq Umar (Nord-ouest) et Mohammed Baba Idris (Nord-centre).

Président du Sénat Godswill Akpabio

Le président du Sénat, M. Akpabio, a renvoyé la demande à la commission judiciaire du Sénat pour qu’elle examine les candidats et apporte une contribution législative supplémentaire.

Actuellement, la Cour suprême fonctionne avec 10 juges, ce qui est inférieur à l’exigence statutaire de 21 juges.

L’actuel président de la Cour suprême du Nigéria, Olukayode Ariwoola, s’est engagé à faire en sorte que la Cour dispose du nombre constitutionnel de juges.

Comments are closed.