L’hôpital psychiatrique de Lagos enregistre une augmentation de 100 % du nombre d’admissions, selon le directeur général

238

L’hôpital neuropsychiatrique fédéral de Yaba a enregistré une augmentation de 100 % du nombre de patients psychiatriques admis dans l’hôpital en 2023.

A lire aussi: Une ONG demande l’inclusion de l’éducation à la santé mentale dans les écoles

Le directeur médical en chef de l’hôpital, Dr Olugbenga Owoeye, a fait cette révélation lors de la présentation de la carte de pointage annuelle intitulée “Une journée avec le directeur médical”, organisée par l’hôpital ce mercredi à Lagos.

Dr Owoeye a indiqué que le nombre total de nouveaux cas avait augmenté de sept pour cent, tandis que le nombre de patients suivis, hommes et femmes, avait augmenté de trois pour cent.

Selon lui, l’augmentation des cas d’admission peut être attribuée à l’augmentation des cas de troubles mentaux dans le pays en raison des défis économiques actuels et d’autres facteurs socio-économiques.

Ses mots: “On peut en déduire qu’en 2023, le nombre total de patients a augmenté de 3 %. Le nombre de nouveaux cas traités a augmenté de 7 %, alors qu’il n’y avait pas eu d’augmentation en 2022.

“Nous avons également enregistré une augmentation de 100 % des cas d’admission, de 10 % pour les cas de toxicomanie et de 10 % pour les cas de sortie.

En ce qui concerne les réalisations enregistrées par l’hôpital au cours de la période considérée, M. Owoeye a énuméré l’achèvement du bâtiment administratif de Yaba, la réhabilitation des routes internes et des drainages dans les annexes de Yaba et d’Oshodi de l’hôpital.

Il a ajouté que d’autres projets comprenaient la réhabilitation des salles de l’hôpital, à Yaba et dans l’annexe d’Oshodi, la construction en cours du centre de télépsychiatrie de l’hôpital, la modernisation du service de physiothérapie et la construction en cours de la clinique pour patients externes de l’hôpital, entre autres.

“Sous ma supervision en tant que directeur médical, des projets de développement majeurs ont été facilités à différents stades et à différents moments, tant à Yaba qu’à l’annexe d’Oshodi, ce qui a grandement amélioré l’état pictural et la valeur esthétique de l’hôpital ainsi que la prestation des services de santé par rapport à ce qu’ils étaient dans le passé.

“Cela a été rendu possible grâce aux fonds débloqués par le gouvernement fédéral pour les projets d’investissement”, a informé M. Owoeye.

M. Owoeye a identifié l’insuffisance de la main-d’œuvre et du financement comme étant les deux principaux défis auxquels l’hôpital devra faire face au cours de l’année examinée – 2023.

Selon lui, le départ récent des professionnels de la santé du pays à la recherche d’une meilleure vie a eu des effets significatifs sur la main-d’œuvre de l’hôpital.

“En 2024, tout sera mis en œuvre pour que les projets en cours à l’hôpital soient achevés dans les délais prévus.

“L’achèvement de ces projets devrait permettre d’améliorer la qualité des soins de santé mentale dispensés à l’hôpital. Nous espérons nous lancer dans d’autres nouveaux projets en 2024.

“Avec une gestion prudente des ressources disponibles, tout sera mis en œuvre pour assurer le bien-être du personnel. Il sera au centre des préoccupations de la direction de l’hôpital.

Comments are closed.