Les transporteurs tanzaniens visent la sécurité du fret et des conducteurs dans les pays voisins

120

L’association tanzanienne des propriétaires de camions de taille moyenne et petite (TAMSTOA) a demandé au gouvernement d’assurer la sécurité de leurs cargaisons et de leurs chauffeurs lorsqu’ils traversent les pays voisins.

Selon l’association, certains pays voisins sont devenus dangereux pour leur activité de transport de marchandises à partir du port de Dar es Salaam.

“Cette situation a donné lieu à des incidents réguliers de détournement de camions de marchandises, ce qui entraîne des pertes pour les propriétaires et des blessures ou la mort des chauffeurs”, a informé le président de la TAMSTOA, M. Chuki Shaban.

M. Shaban s’exprimait hier lors de la quatrième assemblée générale annuelle de l’association, au cours de laquelle il a également mentionné le mauvais état de la route de Tunduma et le manque de parkings comme étant d’autres défis à relever.

Par ailleurs, il a demandé au gouvernement de s’attaquer au problème des retards des camions en raison du temps passé à résoudre les problèmes de circulation sur la route.

Il a fait valoir que ses camions transportent des cargaisons appartenant à des étrangers et que, par conséquent, le fait de passer beaucoup de temps sur la route entrave le bon déroulement des opérations.

“Nos camions transportent des marchandises en transit. Il n’est donc pas normal qu’un agent de la police de la circulation retienne un chauffeur pendant des heures à cause d’une amende de 50 000 shilling tanzanien. Nous suggérons que le camion soit autorisé à poursuivre son voyage pour livrer sa cargaison en premier puisque le numéro du camion est déjà enregistré”, a-t-il révélé.

Il a déclaré que la présidente Samia Hassan avait mis en place un environnement favorable aux affaires, une situation qui a permis au port de Dar es Salaam de recevoir un plus grand nombre de marchandises en transit.

Le directeur adjoint de la sécurité routière au ministère des travaux publics, M. Andrew Magombana, a évoqué qu’il rencontrerait l’Agence tanzanienne des routes rurales et urbaines (TARURA) et l’Agence tanzanienne des routes nationales (TANROADS) afin de trouver une solution immédiate.

Il a assuré que le gouvernement travaillait main dans la main avec les transporteurs pour s’assurer qu’un environnement favorable aux affaires soit mis en place afin d’augmenter le revenu national.

“Depuis que le secteur est important et que les cargaisons ont augmenté, le gouvernement a délivré des permis pour la construction de dépôts intérieurs de conteneurs (ICD) à différents endroits afin d’améliorer la décongestion des conteneurs dans le port”, a-t-il précisé.

Pour sa part, le président de l’association des chauffeurs de camions longue distance, M. Hassan Dede, a exhorté les propriétaires à améliorer les avantages des chauffeurs.

Comments are closed.