Inauguration d’un comité sur la protection des données

Détails avec Na'ankwat Dariem, Abuja.

0 162

Le Commissaire national/Directeur général de la Commission nigériane de protection des données (NDPC), Dr Vincent Olatunji, a inauguré le Comité pour le développement de programmes d’études sur la protection des données et de la vie privée.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’objectif de la Commission de créer un organisme national de certification pour la protection des données et de la vie privée au Nigéria.

Le comité est chargé d’élaborer un programme de formation complet, en veillant à ce que le programme soit conforme aux normes mondiales et intègre les derniers développements, les cadres juridiques et les meilleures pratiques dans ce domaine.

Le comité est composé d’experts de l’écosystème de la protection des données, notamment Ibrahim Yeku, (conseiller juridique chez Total E & P Nigeria Ltd), Olumide Babalola (associé directeur, Olumide Babalola LP, Lagos), Prof. Nnenna Ifeanyi-Ajufo, (professeur de droit des technologies, Université de Bradford), Ridwan Oloyede (cofondateur de Tech Hive Advisory, Lagos), Segun Olugbile (codirecteur/chef d’entreprise, Data Analysts Privacy Technology Ltd.), Prof. Simisola Akintola Chiderah Ike-Okwonkwo, (chef de l’innovation, NDPC), sera le secrétaire de la commission, entre autres

Par ailleurs, le commissaire national de la Commission nigériane de protection des données, Dr Vincent Olatunji, a reçu des experts coréens de l’administration en ligne, dirigés par le professeur Hung Kook Park, du Centre pour la création et la collaboration mondiales de l’université de Sangmyung.

La réunion a porté sur le projet de plan d’action pour le cadre global du Nigéria : plan directeur de l’administration en ligne v2. Le professeur Park a présenté les quatre orientations stratégiques, les douze stratégies et les quinze initiatives décrites dans le plan d’action.

En réponse à cette présentation, le commissaire national a félicité le professeur Park et son équipe pour cette initiative.

Il a souligné la pertinence de l’intégration de la feuille de route stratégique et du plan d’action (SRAP) de la Commission nationale de protection des données (NDPC), qui s’aligne sur l’agenda en 8 points du président Bola Ahmed Tinubu pour un espoir renouvelé et sur le plan stratégique du ministère fédéral des communications, de l’innovation et de l’économie numérique.

Le commissaire national a détaillé chaque pilier du plan d’action du NDPC, en expliquant comment chaque aspect pourrait s’intégrer dans le plan directeur de l’administration en ligne v2.

Vincent Olatunji, commissaire national et directeur général de la Commission nigériane de protection des données (NDPC), est intervenu lors du webinaire organisé par CISO Alliances Nigeria sur le thème “Naviguer dans les couloirs de la NDPC – Feuille de route stratégique et plan d’action (SRAP)”, animé par le directeur régional d’Alliances, Phil Manny.

Il a donné un aperçu du plan d’action et de la feuille de route stratégique, en le faisant résonner avec l’agenda en 8 points du président Bola Ahmed Tinubu et le plan stratégique du ministère des communications, de l’innovation et de l’économie numérique.

Les cinq piliers du PASR du NDPC sont la gouvernance, le capital humain, l’écosystème et la technologie, le financement et la durabilité, et la collaboration et la coopération.

Il a évoqué les 69 initiatives majeures découlant des cinq piliers et a souligné leurs réalisations à court terme, telles que la loi sur la protection des données au Nigéria, un organisme de certification national compétitif au niveau mondial, le renforcement des capacités et la création d’une prise de conscience.

Les objectifs comprennent également la collaboration avec des startups, des protocoles d’accord avec des régulateurs et diverses parties prenantes, l’adhésion à la NADPA et à l’Assemblée mondiale de la protection de la vie privée, le tout visant à favoriser un écosystème robuste de protection des données.

M. Olatunji a souligné le rôle central du NDPC pour relever les défis, notamment la création d’emplois, l’acquisition de compétences, l’innovation, la technologie et l’instauration d’un climat de confiance pour les investissements étrangers, entre autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *