Hôpital FMC à Ogun: le gouvernement approuve le recrutement de 200 médecins et d’autres personnels

0 153

Le gouvernement fédéral du Nigéria a approuvé le recrutement de 200 médecins et membres du personnel clinique au Centre médical fédéral, Idi-Aba, Abeokuta, dans l’État d’Ogun.

L’autorisation d’employer le nouveau personnel a été accordée dans une lettre émanant du bureau du chef du service de la Fédération et adressée au directeur médical du FMC le 24 novembre.

Ce recrutement s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour remplacer les travailleurs sanitaires qui ont migré vers des pays étrangers depuis le centre médical d’Abeokuta ces derniers temps.

Le FMC a obtenu une dérogation pour employer 100 membres du personnel médical sur la base de la structure salariale médicale consolidée, 50 infirmières et 50 infirmières en chef sur la base de la structure salariale sanitaire consolidée.

“Cette approbation est basée et limitée au tableau des effectifs approuvés du Centre pour 2023, qui couvre le recrutement proposé.

Le FMC d’Ogun a été avisé par la lettre d’obtenir l’autorisation du Bureau du budget de la Fédération conformément aux dispositions de la circulaire en vigueur émise par le Bureau du Secrétaire du gouvernement de la Fédération avant le recrutement et d’adhérer aux règles en vigueur, y compris le principe du caractère fédéral, tout en comblant les postes vacants.

Le porte-parole du centre médical, Segun Orisajor, a confirmé l’authenticité de la lettre.

Ses mots: “Le recrutement de nouveaux médecins et infirmières aidera à résoudre le problème de la pénurie de personnel causée par le phénomène Japa”.

“Oui, elle est (authentique). Le directeur médical, le professeur Adewale Musa-Olomu, remercie le chef du service de la Fédération et les ministres de la santé pour ce geste aimable qui contribuera grandement à réduire le lourd fardeau qui pèse sur certains employés présents sur le terrain en raison du syndrome Japa”, a révélé M. Orisajor.

Le président de l’Association des consultants médicaux et dentaires du Nigéria, Dr Jimoh Saheed, a déclaré qu’au cours des quatre dernières années, le FMC d’Abeokuta avait perdu environ 50 consultants et 150 médecins résidents à cause du syndrome de Japa.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *